Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

 

Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite. Comme l’expliquent nos confrères du site Bloomberg, en cas de défaite, le milliardaire redeviendrait un utilisateur lambda, soumis aux mêmes conditions et aux mêmes sanctions que n’importe quel utilisateur.

donald trump twitter
Crédits : Wikimedia

Donald Trump et Twitter, c’est une longue histoire d’amour et de frictions à répétition depuis que le milliardaire est entré en fonction il y a quatre ans. C’est simple, c’est bien la première fois qu’un chef d’État s’exprime autant via l’oiseau bleu, avec parfois des dizaines et des dizaines de tweets par jour.

Seulement et comme vous le savez, Donald Trump n’est pas du genre à respecter les règles d’utilisation du réseau social. En juillet 2020, Twitter a été contraint de censure une vidéo de Donald Trump suite à une plainte de LinkinPark, le célèbre groupe de rock californien. Quand la crise sanitaire a frappé les États-Unis, Twitter a dû bloquer les comptes de Donald Trump Jr après avoir diffusé, comme son père avant lui, des fake news sur le Covid-19.

À lire également : Twitter suspend les comptes qui souhaitent la mort de Donald Trump

Twitter met en garde Donald Trump

Cette semaine encore, le réseau social a été obligé de signaler plusieurs tweets du président américain, dans lesquelles il affirmait que le décompte des votes devait être arrêté, et que sa victoire lui était volée par les Démocrates. Bien entendu, de tels écarts de conduite valent un bannissement temporaire ou permanent pour un utilisateur lambda.

Seulement, Twitter a une philosophie particulière concernant les comptes de chefs d’État. Ainsi, même si certains messages contreviennent aux règles de la plateforme, Twitter fait en sorte de les signaler plutôt que de les supprimer. Ce afin que les gens puissent tout de même entendre les opinions de leur dirigeant, qu’elles soient controversées ou non.

Ce passe-droit ne s’applique plus lorsqu’un dirigeant quitte ses fonctions, ce qui peut arriver à Donald Trump très prochainement. De fait, si le milliardaire quitte effectivement la Maison Blanche en janvier 2021, il deviendra à nouveau un utilisateur lambda. Comme l’a confirmé Twitter, tous les tweets « hors des clous » de Donald Trump seront alors passibles d’un signalement, d’un blocage du compte, ou d’un bannissement temporaire ou permanent. L’actuel président arrivera-t-il à se plier à ces règles, s’il perd les élections ? L’avenir nous le dira.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Twitter
Twitter va bientôt permettre d’envoyer des messages vocaux en DM

Twitter teste une nouvelle fonctionnalité : les messages vocaux en privé. Cela permettrait aux utilisateurs de communiquer plus rapidement sans passer par l’écrit, comme cela se fait déjà sur Instagram ou WhatsApp. Une chose qui ne plait pas forcément à tout…

Tweet 2
Twitter : les sujets en tendance sont désormais contextualisés

Twitter a annoncé une nouvelle fonctionnalité sur son réseau. Les sujets en tendance seront maintenant contextualisés avec des courts textes ou des tweets expliquant clairement le sujet. Une manière de rendre ces tendances plus claires. Sur Twitter, il n’est pas…

twitter
Twitter travaille sur une offre d’abonnement payante

Twitter se prépare à lancer une mystérieuse offre d’abonnement payante à en croire une offre d’emploi que vient de publier le réseau social. Twitter comme Facebook a toujours promis de rester gratuit, mais cela est-il en passe de changer ?…