Elon Musk va finalement bannir les comptes qui se moquent de lui

 

Elon Musk a promis que Twitter serait le réseau social de la liberté d’expression après son rachat. Toutefois, le milliardaire en éprouve bien vite les limites. Alors qu’une célèbre humoriste s’est moqué de lui, il a décidé de bannir les comptes parodiques non signalés.

Elon Musk

Le rachat de Twitter par Elon Musk est petit à petit en train de virer au fiasco total. Le milliardaire avait promis de faire du réseau le centre névralgique de la liberté d’expression. Toutefois, les limites de ce doux rêve ont très rapidement été atteintes et désormais, Musk affirme qu’il ne laissera pas les comptes parodiques proliférer s’ils ne sont pas marqués tels quels.

Le nœud du problème, c’est bien évidemment le nouveau système de vérification que cherche à mettre en place Musk. Une personne qui paye 8 dollars par mois pourrait se faire passer pour n’importe qui, avec la petite pastille bleue pour le « légitimer ». Le chief twit l’a appris à ses dépens.

Elon Musk revoit sa politique sur l’usurpation d’identité

Elon Musk ne semble pas prendre vraiment la mesure des changements qu’il souhaite apporter à son réseau, et l’humoriste américaine Kathy Griffin lui a prouvé en un tweet. Connue pour ses coups d’éclats, la comédienne a modifié son compte Twitter (certifié), changeant son nom et sa photo pour imiter celui de Musk. La sanction ne s’est pas fait attendre : son compte a été suspendu. Beaucoup d’autres personnalités ont utilisé le même procédé pour démontrer les failles de ce nouveau système, et ont connu le même sort. C’est le cas de Jeph Jacques, un dessinateur américain qui a aussi vu son compte désactivé.

A lire aussi – Twitter : après avoir viré la moitié des salariés, Elon Musk demande à certains de revenir

Devant ce flot de moqueries, Elon Musk a finalement fait machine arrière sur l’usurpation d’identité. Dans un tweet (forcément), il a annoncé que tout compte se faisant passer pour quelqu’un d’autre sans mention « parodie » serait banni immédiatement, sans avertissement. Ceux qui disposent de Twitter Blue et qui changeront leur nom de compte perdront la vérification pour un temps donné afin de vérifier que tout est en ordre.

Bref, Musk commence à se rendre compte des problèmes auxquels il va devoir faire face à l'avenir. Pour rappel, il considère que Twitter n'est pas assez rentable et cherche donc à faire payer les utilisateurs pour la pastille bleue. Plus aucune vérification ne sera demandée, il suffira de payer 8 dollars par mois pour en bénéficier.

Dans un autre tweet, Musk indique qu’il ne bannira pas le compte qui suit ses déplacements en avion. Un compte… tout à fait légal qui n’enfreint aucune loi ni règle de Twitter. Monsieur est trop bon.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !