Elon Musk deviendrait le PDG temporaire de Twitter après le rachat

 

Elon Musk devrait assumer temporairement le rôle de PDG de Twitter après la clôture de son rachat de la société dans le courant de l'année. Selon David Faber, journaliste à CNBC, Elon Musk a détaillé ses plans lors de présentations à des bailleurs de fonds potentiels pour le rachat.

Elon Musk

À la fin du mois dernier, le milliardaire Elon Musk a annoncé le rachat du réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars. Lorsque l'accord de Musk pour acquérir la société sera officiellement conclu, il devrait occuper le poste de PDG de Twitter, rapporte CNBC. En effet, selon le journaliste David Faber, Elon Musk devrait reprendre le rôle de PDG « pour quelques mois », sans plus de précision.

Cependant, il faut rappeler que lorsqu'Elon Musk est devenu PDG de Tesla en 2009, ce n'était censé être que pour quelques mois, le temps de trouver un remplaçant. Treize ans plus tard, comme vous ne savez tous, Elon Musk occupe toujours le poste, et ne compte toujours pas céder sa place.

Lire également – Twitter appartient à Elon Musk : ce qui va changer dans les prochains mois

Qui pourrait être désigné PDG de Twitter ?

Parag Agrawal, qui a été nommé directeur général de Twitter en novembre après le départ de Jack Dorsey, devrait rester en poste jusqu'à ce que la vente de la société à Musk soit finalisée. Les actionnaires de Twitter doivent encore approuver l'opération, qui ne devrait pas être conclue avant environ six mois.

Pour l’instant, il est compliqué de savoir qui pourrait prendre la place d’Elon Musk en tant que directeur général de l’entreprise. Il semble que l’Homme le plus riche du monde s’entende très bien avec l’ancien PDG de Twitter Jack Dorsey, mais on ne sait pas si celui-ci accepterait de reprendre les rênes de l’entreprise. Quoi qu’il en soit, après avoir racheté Twitter, de nombreux employés de l’entreprise devraient être licenciés.

Elon Musk aurait déjà réuni de nombreux investisseurs, dont notamment le cofondateur d'Oracle Larry Ellison, le prince al-Waleed bin Talal d'Arabie saoudite et la bourse de cryptomonnaies Binance. Ces nouveaux financements devraient rendre la transaction moins risquée pour Elon Musk.

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !