EA Origin : une faille de sécurité permet de pirater les PC Windows à distance

Maj. le 18 avril 2019 à 16 h 06 min

Des chercheurs en sécurité ont mis le doigt sur une vulnérabilité dans l’application Origin d’EA pour les PC Windows. Elle permet aux pirates de lancer n’importe quel programme à distance sur le PC des joueurs. Avec le privilège d’administrateur, les hackers peuvent exécuter des commandes PowerShell pour installer des malwares ou des ransomwares. Un correctif déployé par EA permet de corriger la faille.

EA Origin

Origin, la plateforme d’Electronic Arts pour le gaming sur PC permet à des millions de joueurs d’accéder à des titres comme Apex Legend ou Anthem sur leur ordinateur. Une faille de sécurité a été découverte dans l’application Windows par deux chercheurs de la société Underdog Security. La vulnérabilité permettait aux pirates d’exécuter du code malveillant sur les PC.

EA : la plateforme Origin victime d’une grosse faille de sécurité

Pour faciliter l’accès au catalogue de jeux d’EA, l’application Origin dispose d’un système d’URL particulier qui permet aux joueurs de télécharger des titres depuis une page Web en cliquant sur un lien au format origin: //, comme l’explique le site TechCruch. Mais d’après les chercheurs, des pirates pouvaient exploiter ce système par un procédé particulier pour exécuter n’importe quelle application sur l’ordinateur de la victime.

Pour appuyer leurs allégations, les spécialistes en sécurité on fournit une preuve de concept à TechCruch. Un simple code déployé via une URL malveillante permet d’exécuter des applications avec le même niveau de privilège que l’utilisateur visé. En réussissant à ouvrir l’application Calculatrice de Windows dans le cadre de ce test, les chercheurs ont prouvé qu’ils étaient en mesure de prendre le contrôle des PC et d’exécuter à loisir des programmes.

Pire, grâce au droit d’administrateur, il est possible d’envoyer des commandes PowerShell et ce faisant télécharger n’importe quel type de programme malveillant comme des malwares ou des ransomwares. Il faut dire que ce procédé astucieux fonctionne de la même manière qu’une attaque de fishing. La victime doit cliquer au préalable sur un lien vérolé déployé par les moyens traditionnels tels qu’un email ou une page web.

Enfin, précisions que le client macOS d’Origin n’est pas affecté par la faille. Celle-ci a été corrigée par EA dans l’un de ses derniers patchs. Les utilisateurs d’Origin sur Windows doivent donc s’assurer d’être à jour.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Firefox corrige une deuxième faille zero-day en 2 jours

Firefox vient de publier une nouvelle mise à jour, 48 heures environ après celle qui corrigeait une première faille zero-day. Le navigateur passe en version 67.0.4 qui corrige une deuxième vulnérabilité. Celle-ci est directement liée à la première. Un chercheur en sécurité du…

Voici 50 mots de passe que vous ne devriez jamais utiliser

Les mots de passe restent la modalité de sécurité la plus utilisée sur internet – malgré l’émergence d’alternatives. Or, à chaque nouvelle fuite de données, on se rend compte qu’un nombre inquiétant d’internautes négligent leurs mots de passe. Ainsi on…

Dell : une faille de sécurité permet de pirater ses PC à distance

Un chercheur en sécurité a identifié une faille de sécurité qui touche les PC Dell et plus précisément l’application SupportAssist qui est installée par défaut sur toutes les machines du constructeur. Avec cette faille, les ordinateurs portables et de bureau…