Des communistes vont débarquer chez Google France pour lui demander de payer ses impôts

Google France va recevoir la visite d’une délégation de communistes dans son siège social à Paris. Ceux-ci vont exiger de rencontrer le directeur général de la filiale afin de lui demander à ce qu’elle paie enfin tous ses impôts dans l’hexagone. 

google france

Une délégation de communistes va se rendre mardi 8 janvier 2019 au siège de Google France à Paris afin de demander à rencontrer son directeur général Sébastien Missoffe et notamment d’exiger de la fialiale française de la firme de Mountain View qu’elle « paye les différents impôts et taxes dus » au pays, rapporte l’AFP, qui cite le secrétaire national du Parti Communiste Français (PCF) Fabien Roussel.

Google France doit payer tous ses impôts en France estime le PCF

Une annonce qui intervient alors qu’on a appris ce 4 janvier 2019 que Google a détourné près de 20 milliards d’euros depuis les Pays-Bas vers les Bermudes en 2017 pour éviter de payer des impôts. « Cette pratique bien connue, qualifiée de ‘double sandwich’, permet à la multinationale d’éviter de payer ses impôts sur les bénéfices considérables réalisés en Europe et aux États-Unis », s’insurge Fabien Roussel dans un communiqué.

Si Google va être forcé par la France à payer plus d’impôts en 2019, il va encore échapper en grande partie à ce qu’il devrait débourser s’il ne pratiquait ni évasion (illégal) ni optimisation (légal) fiscale. L’épisode des Bermudes « montre une nouvelle fois que les GAFA, ces géants américains du numérique qui brassent des milliards de dollars, s’appuient sur des failles juridiques béantes pour pratiquer l’évitement fiscal à haute dose, au détriment des États et des peuples », dénonce le membre du PCF.

Selon lui, « il est urgent de définir juridiquement leur présence digitale dans notre pays pour qu’ils s’acquittent enfin des mêmes taxes et impôts que toutes les entreprises françaises ». Rendez-vous sur ce lien si vous voulez savoir combien d’impôts ont payé en France Google, Apple, Amazon, Facebook et consorts. Spoiler : c’est ridicule.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei va réduire sa production d’un tiers jusqu’en 2020

Huawei a décidé de réduire sa production d’un tiers jusqu’en 2020, annonce Ren Zhengfei, fondateur du groupe chinois. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android, le constructeur va en effet couper dans ses frais de production à hauteur de 30…

Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Huawei abandonne son entreprise de câbles sous-marins

Huawei vient de céder 51% des parts de Huawei Marine Networks, une filiale spécialisée dans la pose de câbles sous-marins. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android sur décision de Donald Trump, le groupe chinois aurait décidé de faire…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.

Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Huawei ne veut pas que la Chine exclut Apple du marché chinois. Ren Zhengfei, fondateur et patron du groupe, s’oppose fermement à ce que son pays natal entame des représailles contre son rival américain suite au décret promulgué par Donald…