Un chercheur en sécurité a identifié une faille de sécurité qui touche les PC Dell et plus précisément l’application SupportAssist qui est installée par défaut sur toutes les machines du constructeur. Avec cette faille, les ordinateurs portables et de bureau de la marque sont à la merci des pirates.

Dell faille de sécurité

Les smartphones comme les PC sont pour la plupart livrés avec des bloatwares, ces applications pré-installées par les constructeurs et qui ont bien souvent un niveau de privilège élevé. C’est le cas de l’utilitaire SupportAssist qui est installé par défaut sur les PC de Dell. Un chercheur en sécurité du nom de Bill Demirkapi a découvert que cet outil abritait une vulnérabilité qui permet aux pirates d’installer des malwares à distance.

Dell : une faille de sécurité découverte dans l’outil SupportAssist de ses ordinateurs

L’utilitaire SupportAssist dispose de privilèges d’administrateur sur Windows et est conçu pour le débogage, les diagnostics et les mises à jour automatiques des pilotes Dell. Bill Demirkapi a découvert qu’il était possible de détourner cet outil via du code JavaScript pour télécharger et exécuter des fichiers à partir d’un emplacement contrôlé par l’attaquant.  Il devient ainsi possible de compromettre la sécurité des PC Dell de diverses manières en installant des malwares à distance.

Pour que l’attaque fonctionne, il faut néanmoins que le pirate et sa cible soient connectés sur le même réseau, celui d’un WiFi public par exemple, comme l’explique le chercheur.  « L’attaquant doit être sur le même réseau que sa victime pour être en mesure de lancer une attaque par spoofing ARP ou DNS afin d’exécuter son code à distance », a expliqué Demirkapi au site ZDnet.

Dell a publié un correctif pour cette faille de sécurité le 23 avril dernier. De nombreux utilisateurs pourraient toutefois être toujours exposés, à moins d’avoir installé la dernière version de l’utilitaire SupportAssist disponible à cette adresse. L’autre option est de désinstaller l’outil, ce qui n’est pas recommandé.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NordVPN confirme avoir été victime de piratage

NordVPN vient de confirmer avoir été victime de piratage il y a plusieurs mois, en mars 2018. Des pirates ont ainsi eu accès à un serveur loué par la firme pendant environ un mois vie un système de gestion à…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…