Deezer confirme le piratage qui a touché 250 millions de ses utilisateurs

 

En 2019, Deezer avait fait l’objet d’un piratage massif qui avait entrainé le vol des données de 250 millions de comptes sur la plateforme. Désormais, le géant de la musique a enfin commencé à avertir ses utilisateurs.

Deezer
Crédit : rockastenys / 123RF

Il y a quelques jours, nous vous informions qu’un pirate avait mis en vente les données de plus de 250 millions d’utilisateurs de la plateforme de streaming musical Deezer, après un piratage massif qui était survenu en 2019. Pour rappel, un pirate avait réussi à s’introduire dans les serveurs d’un des fournisseurs de la société, volant ainsi tout un tas de données personnelles.

Parmi elles, on retrouvait notamment les noms et prénoms des utilisateurs, leurs dates de naissance, leurs adresses électroniques et IP, leur sexe, leurs données de localisation, la date d’adhésion et l’ID unique attribué à chaque compte. Quelques jours seulement après la divulgation des données sur des forums, Deezer a enfin reconnu l’existence de la fuite.

Lire également – Deezer propose des blind tests accessibles directement depuis l’application mobile et sur le Web

Deezer commence à prévenir ses utilisateurs

Il aura finalement fallu attendre le début de l’année 2023 pour que Deezer confirme l’authenticité de la fuite de données. « Les données exposées comprennent des informations de base, comme les prénom et nom de famille, la date de naissance, l’adresse email », a indiqué Deezer à l’AFP.

Depuis, Deezer a également averti la CNIL, et s’efforce désormais de prévenir les 46,2 millions d’utilisateurs qui ont été touchés par la faille. « Nous sommes en train de contacter par email les utilisateurs concernés afin de les sensibiliser aux risques de phishing (hameçonnage) et de les encourager à faire preuve de vigilance », a expliqué Deezer dans un communiqué. « Nous recommandons à nos utilisateurs, à titre de précaution, de changer de mot de passe », poursuit la plateforme.

Alors que de nombreuses fuites de données gigantesques ont eu lieu en 2022, il reste à voir si 2023 sera aussi parsemée de problèmes en matière de sécurité des données privées. Et malheureusement pour tout le monde, les fuites de données vont coûter très cher en 2023. On espère que les acteurs majeurs du numériques se protègeront mieux à l’avenir contre ce type de vol de données.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !