Soldes d’été 2021 décalés d’une semaine, voici les dates officielles

 

La décision est enfin prise : les soldes d’été de cette année ont enfin une date officielle. Initialement prévu le 23 juin 2021, le coup d’envoi sera finalement décalé d’une semaine. Cette initiative est proposée par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Ce dernier a indiqué vouloir décaler le début des soldes d’été 2021 le 30 juin. Cette décision était au final approuvée par tous.

dates officielles soldes été 2021

La période de promotion débutera ainsi le 30 juin 2021 à 8 heures du matin et se terminera le mardi 27 juillet 2021. Elle durera donc 4 semaines. Cette décision a été annoncée par le ministre de l’Économie lui-même le 27 mai 2021 au micro de France Inter.

Le ministère au service des commerçants

Selon le ministre de l’Économie, cette nouvelle date aidera le commerce local à rebondir. Si on se réfère à l’année dernière, beaucoup décaler la date des soldes d’été ne serait pas profitable aux commerçants. En effet, le ministre a déclaré : “On a beaucoup échangé avec les représentants des commerçants, avec les grandes enseignes. Je sais que beaucoup de petits commerces disent qu'il faut retarder les soldes. Ce que je constate, c'est que l'année dernière, on les avait repoussés à la mi-juillet, le résultat n'avait pas été probant“.

Selon lui, il est plus sage de ne pas reporter exagérément la date des soldes. Avec le déconfinement progressif, les commerçants commencent à ouvrir graduellement leurs portes. Par conséquent, le taux de consommation des ménages s’accroit au fil des jours. Il faudrait donc « profiter justement de ce rebond de la consommation des Français ».

Quid de la différenciation territoriale pour la période des soldes ?

Pour le moment, le gouvernement n’a pas évoqué la possibilité de varier la date des soldes selon les régions. La date des soldes sera donc uniforme pour l’ensemble du territoire français. Néanmoins, le gouvernement a déjà déclaré réfléchir sur le cas où il pourra varier cette date par rapport aux départements.

Pour rappel, les soldes d’été se dérouleront physiquement, mais également en ligne. Le Service Public tient toujours à rappeler qu’ils sont réglementés. D’abord, les commerçants n’ont pas le droit de se réapprovisionner en marchandises pendant ces 4 semaines en cas de rupture de stock. Ils peuvent mettre en solde uniquement ses produits déjà disponibles sur le marché un mois avant le coup d’envoi des soldes d’été.

Ensuite, ces produits bradés doivent être affichés avec une réduction de prix. Gonfler leurs prix initiaux est strictement interdit par la loi. De ce fait, le commerçant doit indiquer le prix de départ de l’article ainsi que le rabais accordé à l’aide des étiquettes. L’objectif est de ne pas induire les clients en erreur et stopper les pratiques commerciales déloyales.

Enfin, les articles mis en solde doivent bénéficier des mêmes services après-vente et les garanties que sur les produits non bradés. Pour éviter les éventuelles fraudes, le vendeur ne doit pas abuser sur la mention « ni repris ni échangé ». Dans le cas où une fraude est détectée sur ses activités, le commerçant a l’obligation de rembourser ou d’échanger le produit affecté.

La pandémie du Covid-19 a considérablement ralenti le commerce sur le territoire français. Les soldes d’été seront sans aucun doute un tremplin afin de redémarrer l’économie locale, aussi bien en approvisionnement qu’en consommation.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers bons plans !