Cyberattaque : tous les serveurs de la ville de Caen sont hors-service

 

La ville de Caen a été visée par une cyberattaque d'envergure ce lundi 26 septembre 2022. Tous les services informatiques de la mairie sont hors-ligne. Par extension, les services d'état civil sont également suspendus. Une cellule de crise s'est tenue ce mardi matin.

Caen cyberattaques
Crédits : Jordan Bouvier via Unplash

Après le ransomware qui a touché l'hôpital de Corbeil-Essonnes ce 22 août 2022, c'est désormais au tour de la ville de Caen d'être victime d'une cyberattaque d'envergure. Une première dans l'histoire de la cité normande. Voici les faits.

Ce lundi 26 septembre 2022 vers 16h, les pare-feu donnent l'alerte. Une intrusion est détectée dans l'un des serveurs de messagerie de la ville.Nous avons été alertés par des comportements inhabituels de nos serveurs. Le temps de réunir la cellule de crise, les serveurs ont été isolés à 16 h 28 et les utilisateurs prévenus”, explique le cabinet du maire de Caen, Joël Bruneau, dans les colonnes du journal Ouest France.

Les serveurs de la ville de Caen sont KO

Comme l'a précise la mairie, l'attaque est massive, avec une dizaine de tentatives d'intrusion par seconde. Pour garantir la sécurité des données, tous les serveurs de la ville sont coupés. “Les sauvegardes ont été isolées afin de les sécuriser et les serveurs de fichiers éteints”, assure le maire. Néanmoins, plus aucun site de la mairie ne fonctionne. C'est notamment le cas du site municipal bien entendu, mais aussi de celui de la Communauté d'agglomération Caen La Mer.

De quoi bouleverser le quotidien des habitants, puisque les services d'état civil sont eux aussi suspendus jusqu'à nouvel ordre. Les actes de naissance et décès sont enregistrés manuellement, tandis qu'il est impossible de prendre rendez-vous pour venir retirer sa carte d'identité ou son passeport. Il faut se rendre sur place en croisant les doigts. Par ailleurs, les boites mail en @caen.fr ne fonctionnent plus aussi. 

Une cellule de crise pour renforcer la sécurité

Ce mardi matin, la ville de Caen a tenue une cellule de crise. Une société spécialisée dans la sécurité informatique était notamment attendue pour venir en aide aux équipes de la mairie pour sécuriser les réseaux. Les serveurs devraient rester en veille toute la journée, le temps de procéder aux différentes vérifications nécessaires. Notez que la ville a déposé plainte.

Concernant l'identité des pirates à l'origine de cette attaque ou leurs motivations, le flou demeure pour l'instant. D'autant que les hackers n'ont pas exigé de rançon à l'heure où les attaques par ransomwares sont légions. Depuis plusieurs années maintenant, les services publics et institutions françaises sont devenues des cibles privilégiées par les pirates. On se souvient par exemple de cette attaque dirigée contre le ministère de la Justice en janvier 2022, ou encore du piratage du site de l'Assurance Maladie en juin 2022. Les données de santé d'un million de Français s'étaient retrouvées en vente sur le web.

Source : Ouest France



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !