Des criminels utilisent Airbnb et Uber pour blanchir de l’argent sale

Des criminels se servent d’Airbnb et Uber pour blanchir de l’argent volé, révèlent des experts en cybersécurité. D’après les chercheurs, les escrocs vont jusqu’à recruter de faux chauffeurs ou des hôtes factices pour écouler les fonds issus d’une carte de crédit volée en toute impunité. Explications. 

criminels utilisent uber airbnb blanchir argent

« Pour comprendre le fonctionnement des cybercriminels, il est important de s’intéresser à ce qui se passe après l’infraction, lorsque des fonds ont été acquis illégalement » explique Ziv Mador, chef de l’équipe de recherche SpiderLabs de Trustwave, à nos confrères de CNBC. Avec son équipe d’experts, il a donc enquêté sur les méthodes utilisées par les cybercriminels pour blanchir l’argent récupéré sur une carte de crédit piratée.

Comment des criminels se servent d’AirBnb et d’Uber pour blanchir de l’argent volé

Pour blanchir leurs gains, ils utilisent de plus en plus des services en ligne accessibles à n’importe quel internaute. Selon Trustwave, ils sont ainsi très nombreux à blanchir leur argent en recrutant de faux chauffeurs Uber. L’astuce est particulièrement simple.

Lire aussi : il vole 4,8 millions de dollars et dépense 1 million sur un jeu mobile

Via le Dark Web ou les réseaux sociaux, les cybercriminels vont proposer à un chauffeur de faire semblant d’avoir conduit un client à une adresse quelconque. Ils vont ensuite utiliser l’argent volé pour régler la course. Une fois la somme injectée dans le circuit légal, le faux chauffeur va en reverser une partie aux voleurs. Il va évidement en garder une petite partie, sa part du gâteau. Parfois, ce remboursement se fait en cryptomonnaies, précise Ziv Mador. D’après une annonce repérée sur le Dark Web, les faux chauffeurs peuvent ainsi récolter jusqu’à 700€ par semaine, ce qui est plus élevé que le salaire moyen chez Uber.

La méthode est similaire du côté de Airbnb. Les criminels vont s’appuyer sur des hôtes factices et réserver un séjour. Ces hôtes n’accueilleront personne dans leur logement mais recevront tout de même un paiement via la plateforme. Là encore, les utilisateurs n’auront qu’à reverser une partie du paiement aux commanditaires. Pour blanchir de l’argent sale, les escrocs investissent aussi dans des cartes-cadeaux et d’importantes quantités d’iPhone, revendu à prix cassé sur le net. Parfois, les criminels utilisent aussi Fortnite pour blanchir leur argent. Ces quelques astuces permettent de blanchir rapidement de grosses sommes.

D’après un porte-parole de Uber, des processus ont été mis en place afin d’éviter le blanchissement d’argent via l’application. Selon le VTC, le nombre de cas avéré est tombé à « son niveau historique le plus bas » grâce à ses quelques efforts. De son côté, Airbnb assure être capable de « détecter et prévenir toutes les formes d’abus et d’activités illégales ». 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…

Fibre optique : on arrive enfin aux 5 millions d’abonnés FttH

La fibre optique continue de se développer progressivement en France. Symbole de cette croissance, la technologie FttH (de bout en bout, jusqu’à l’abonné) qui compte désormais près de 5 millions de clients (+ 1,5 millions en 2018) et représente plus…