Elle crée une appli pour poster ses seins sur Facebook et se fait censurer par Google et Apple

Facebook et les réseaux sociaux en général n'aiment pas la nudité et il n'est pas rare qu'un compte soit suspendu suite à la publication d'une photo jugée trop olé-olé. C'est dans le but d'éviter cette censure que la modèle Melina DiMarco a créé Nood, une application permettant de poster ses photos de nus sur les réseaux sociaux en masquant ses parties intimes à l'aide d'autocollants, de façon à rendre les photos conformes au règlement et qu'elles puissent ainsi publiées librement.

censure reseaux sociaux

D'après Melina DiMarco, les solutions employées pour rendre les photos conformes à la politique de Facebook et consorts, telles que les barres noires et les croix encouragent la sexualisation du corps féminin et elle se déclare frustrée par cette pratique. Elle a donc pris le parti de remplacer ces barres noires et ces croix par des stickers. Des stickers qui illustrent justement les parties du corps qu'elles tentent de masquer.

nood

Comme vous pouvez vous en douter, son application a été rejetée à la fois du Play Store de Google et de l'App Store d'Apple. Apple a déclaré que l'application « incluait du contenu que beaucoup d'utilisateurs trouveraient injurieux et offensant » tandis que Google ajoutait : « nous n'autorisons pas les applications qui contiennent ou permettent de promouvoir des contenus sexuellement explicites ».

Dans un sens, ce rejet était prévisible. Comment deux géants américains comme Google et Apple pourraient autoriser une application permettant de contourner la censure opérée par les réseaux sociaux, une censure qui repose sur une politique identique à la leur ?

L'an dernier, Instagram déclarait ouvertement à Business Insider que la censure des photos de nus ne venaient pas d'eux mais d'Apple. En acceptant de publier des photos trop explicites, ils prendraient le risque que leur application ne se voit interdite au moins de 17 ans et de perdre, par conséquent, une audience conséquente.

Melina DiMarco a rappelé que les hommes avaient parfaitement le droit de poster leurs mamelons mais pas les femmes tout en ajoutant qu'un mamelon restait un mamelon. D'un autre côté, sachant que Facebook censure même les seins dessinés, on se demande si son application aurait vraiment pu fonctionner.

AIDES suspendu par Facebook pour sa campagne de lutte contre le Sida

L'association AIDES a vu sa page Facebook désactivé par le réseau social, suite à de nombreux signalements abusifs et homophobes.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…