Instagram : la censure des photos de seins ? C’est pas nous c’est Apple

 

Les utilisateurs d’Instagram le savent, il est interdit de publier des photos de seins et plus largement de nudité sur le réseau social. Mais pourquoi alors que Twitter par exemple regorge d’images du genre très explicites. Le PDG d’Instagram a enfin donné une explication, et cela n’a rien à voir avec la pudeur. Tout ça, c’est la faute d'Apple.

Si vous utilisez Instagram vous avez déjà certainement aperçu des contenus censurés et notamment des seins de femmes camouflés par des petites croix pour cacher les tétons. Si cette pratique est connue pour le réseau social Facebook qui met en avant ses valeurs familiales, Instagram ne partage pas cette politique. Pourtant la censure de la nudité est bien présente.

Rien à voir avec le rachat du réseau de photos par Facebook. Instagram conserve bien son indépendance en terme de contenus. Rien à voir non plus avec une quelconque pudeur. Non, si le réseau aux 400 millions d’abonnés censure la nudité ce n’est pas de son fait, mais c’est à cause d’Apple.

C’est en tout cas ce qu’a expliqué le PDG d’Instagram, Kevin Systrom, lors d’une visite à Londres. Interrogé sur la censure de la campagne #freethenipple qui souhaite faire pression sur Instagram et Facebook pour qu’ils autorisent les photos de nudité et notamment des seins de femmes, il a affirmé que la firme de Cupertino en était responsable.

Apple n’a évidemment aucun contrôle sur la politique d’Instagram. En revanche l’entreprise récemment élue la plus influente au monde est très stricte quant aux conditions à respecter pour figurer en bonne position sur son App Store.

Ainsi, Kevin Systrom explique que s’il autorisait les contenus de nudité son application serait automatiquement classée par Apple dans la catégorie “17 et +” c’est à dire réservée aux plus de 17 ans. Le réseau social se priverait donc d’une audience non négligeable. En gros, ce que dit Kevin Systrom, c’est que si le nu est interdit sur Instagram, ce n’est pas sa faute mais celle d’Apple. Voilà qui est dit.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

twitter fake news trump
Twitter : 73% de fake news en moins depuis l’exclusion de Donald Trump

Twitter s’est finalement résolu à bannir Donald Trump. Cette décision a eu un impact significatif sur la quantité de fausses informations qui polluent la plateforme. Depuis l’éviction du président sortant, le nombre de fake news partagées sur le réseau social a en effet baissé…

snapchat bannit trump
Snapchat bannit définitivement Donald Trump pour incitation à la violence

Snapchat a à son tour pris des mesures à l’encontre de Donald Trump. Le président américain a été définitivement interdit d’accès à son compte ce mercredi. La décision fait suite aux réactions similaires d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter…

twitch suspend compte donald trump
Twitter suspend indéfiniment le compte de Donald Trump

Twitter vient de suspendre “de façon permanente” le compte de Donald Trump. Craignant de nouvelles incitations à la violence, le réseau social a décidé de mettre ses menaces à exécution. Le président sortant s’est rapidement tourné vers le profil officiel…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…