Chargeurs de smartphones : des médecins alertent sur les risques de brûlures

Maj. le 5 août 2019 à 15 h 09 min

Aux États-Unis, une jeune femme de 19 ans qui s’était endormie avec son chargeur de smartphone près d’elle s’est réveillée brûlée au cou. Ce n’est pas la première fois qu’une telle histoire sort dans la presse. Des médecins tirent la sonnette d’alarme.

smartphone lit brulure

Brancher son smartphone toute la nuit près de son oreiller, voilà un réflexe que de nombreux utilisateurs ont adopté. Pourtant, il n’est pas sans risques. Aux États-Unis, une jeune femme de 19 ans s’est réveillée avec une brûlure tout autour de son cou rapporte la revue médicale Annals of Emergency Medicine. Après s’être endormie, une sensation de brûlure l’a réveillée. Pourtant, elle n’avait pas branché son smartphone à son chargeur. Elle s’est alors précipitée aux urgences du C.S. Mott Children’s Hospital dans le Michigan.

Après enquête, les médecins ont déterminé qu’elle s’était endormie avec le fil du chargeur sous l’oreiller. Ce dernier aurait touché son collier en métal ce qui aurait permis au courant de passer et de la brûler. Ils écrivent dans leur rapport :

Nous pensons que sa blessure a été causée par le courant électrique provenant du chargeur, dont l’extrémité touchait probablement son collier, ce qui a permis au courant de passer.

Risques vitaux

Ce n’est pas la première fois qu’une telle histoire sort dans la presse. Pourtant, ces pratiques quotidiennes peuvent entraîner des accidents plus graves que ce que l’on pense. Les médecins expliquent que « la sévérité d’une brûlure peut ne pas être visible à l’examen clinique » et qu’une « évaluation approfondie des vaisseaux sanguins sous-jacents et des tissus mous peut être nécessaire ».

En effet, de telles brûlures peuvent engendrer une électrisation (passage d’un courant électrique dans le corps) qui peut provoquer des blessures graves comme un arrêt respiratoire momentané (à ne pas confondre avec une électrocution qui engendre la mort).

Attention aux sous-marques

Dans leur rapport, les médecins tirent la sonnette d’alarme et pointent du doigt les chargeurs de sous-marque. « Tous les appareils utilisant un chargeur USB peuvent provoquer ce type d’accident » s’inquiètent-ils et précisent que, selon une étude, 98% des 400 chargeurs d’iPhone testés ne passaient pas les tests de sécurité. « Les consommateurs devraient aussi éviter les chargeurs génériques afin de réduire le risque de blessure » conseillent-ils.

Afin d’éviter ce genre d’accident, l’utilisateur reste le seul maître à bord. Les médecins recommandent donc de changer les habitudes. Mieux vaut prévenir que guérir. Ils concluent :

Il faut dire aux gens de ne pas dormir avec leur téléphone en train de charger dans le lit ou de laisser leur chargeur branché, qu’il soit connecté ou non au téléphone.

Source : Le Figaro Santé



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OLED : vos cheveux peuvent être recyclés en écrans dernier cri

Des scientifiques australiens ont trouvé une nouvelle méthode pour fabriquer des écrans OLED flexibles : utiliser des cheveux humains. Cette manière de faire peu conventionnelle permet de puiser dans une ressource jusque-là inexploitée. A un cheveu de révolutionner l’industrie. Des scientifiques…