Cette entreprise veut lancer une console dédiée aux cryptomonnaies et aux NFT, les joueurs vont râler

 

Vous pensiez que la mode des NFT dans les jeux vidéo était passée ? Malheureux, c’était sans compter sur Zilliqa. Cette entreprise spécialisée dans les cryptomonnaies a annoncé la sortie en 2023 d’une console capable de miner lorsqu’un jeu est en cours d’utilisation. De quoi ravir les joueurs qui ont passé des mois à exprimer leur mécontentement sur le sujet.

console crypto

Si on dit jeu vidéo, vous dites… probablement pas web3. Pourtant, certaines entreprises y voient là le prochain El Dorado de l’industrie gaming. Zilliqa, une firme blockain parmi les plus valorisées du secteur, en fait partie. Alors que les joueurs ont passé des mois à se plaindre des éditeurs et studios qui ont tenté (sans succès, c’est le moins que l’on puisse dire) de surfer sur la vague des NFT, Zilliqa semble toujours penser que les deux univers s’allient à merveille.

Ainsi donc est né son projet de console de jeu, qui a la petite particularité de pouvoir miner des cryptomonnaies tout en faisant tourner un jeu. Fini donc d’acheter des cartes graphiques hors de prix pour extraire quelques euros, la console le fera à votre place tout en vous laissant profiter de votre jeu. Le jeu en question, vous vous en doutez, sera truffé de NFT en tout genre.

Découvrez l’entreprise qui croit encore à l’alliance entre jeux vidéo et NFT

Skins, armes, objets divers, tout sera bien évidemment monnayable et apportera des avantages variés aux joueurs. On imagine donc aisément que de nombreux jeux reposeront le business model sur cette bonne vieille logique du pay-to-win. De son côté, Zilliqa met plutôt en avant la technologie NFT pour assurer la véritable propriété des objets achetés au joueur, laissant ainsi la porte ouverte à la revente et, de fait, la création d’un marché parallèle.

Sur le même sujet : Minecraft estime que les NFT sont des arnaques et refuse de les intégrer à son jeu

Une stratégie particulièrement bénéfique pour l’entreprise, puisque sa console minera du ZIL, sa propre cryptomonnaie. Autrement dit, elle touchera des commissions sur chaque achat effectué avec cette devise. Le tout, sous couvert de vouloir « cacher la complexité du Web3 à l’utilisateur final ». D’autant que la firme ne se cache pas de vouloir distribuer des ZIL à qui le veut, à travers des missions spéciales dans les jeux compatibles avec la console.

D’ailleurs, quels sont ces jeux compatibles ? Difficile à dire pour le moment, mais Zilliqa a fait savoir que son ambition est de concurrence Microsoft, Sony et Nintendo sur le marché. Rien que ça. On peut donc s’attendre à ce que des jeux AAA rejoignent son catalogue, voire qu’ils proposent des quêtes exclusives à la console. Cette dernière devrait sortir courant 2023. On a hâte de voir la réaction des joueurs.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !