Overwatch 2 : Blizzard annonce des mesures drastiques pour éviter les joueurs toxiques

 

Overwatch 2 sort dans quelques jours et Blizzard veut à tout prix éviter que les joueurs toxiques polluent les parties. Pour lutter contre les comportements inacceptables, le studio a présenté de nouvelles mesures drastiques. Par exemple, un numéro de téléphone sera exigé pour tous les joueurs.

Overwatch 2

Overwatch 2 arrive le 4 octobre. Si les différences peuvent paraître minimes avec son aîné, ce nouveau volet se démarque par ses matchs en 5v5 (contre 6v6) mais aussi et surtout par son modèle économique : ce sera un free-to-play. Ce système permet d’attirer encore plus de joueurs, qui financent le titre en achetant des objets cosmétiques dans la boutique en ligne. Le revers de la médaille, c’est cela multiplie les comportements toxiques.

Blizzard le sait et a décidé d’y aller au bulldozer pour éviter d’avoir des joueurs peu recommandables sur son bébé. Dans une note de blog, le studio explique ses nouvelles mesures. Elles sont drastiques. Se montreront-elles efficaces ? Telle est la question.

Overwatch 2 vous demandera votre numéro de téléphone

Ce nouveau système anti-troll se nomme Defense Matrix, en référence au personnage de D.VA, une des héroïnes d’Overwatch. Il concerne les parties compétitives, donc celles étant le plus susceptibles de voir mes mamans mentionnées dans le chat écrit ou vocal.

Les numéros de téléphone de tous les joueurs, sans exception, seront demandés à la première connexion. Il est déjà possible d’ajouter le sien à son compte Battle net, mais il n’avait rien obligatoire jusqu’à présent. Chaque numéro ne pourra être associé qu’à un seul compte. Si un joueur est banni, il faudra donc qu’il ait un nouveau numéro afin de se connecter. De quoi déjà faire le ménage. Plus encore, le système de signalement va être amélioré. Un logiciel de transcription audio sera mis en place, couchant les paroles des joueurs par écrit. Cela aidera les modérateurs à trancher. Il faut juste espérer que le système de signalement soit au point et que les abus soient évités.

Enfin, les nouveaux joueurs n’auront pas accès à toutes les fonctionnalités sociales au début de leur aventure. Il faudra faire quelques parties pour débloquer le chat, des héros et certains modes de jeu. Cela évitera les parties de néophytes d’être polluées par des trolls n’ayant créé un compte que pour mettre le bazar, mais aussi d'appréhender le titre sans être noyé sous une tonne d'informations. A noter que ce système de déverrouillage progressif ne s’appliquera qu’à ceux ayant créé un compte à partir du 4 octobre. Les anciens joueurs ne sont donc pas concernés.

Ces mesures drastiques affichent un objectif clair : bannir les joueurs toxiques. Il est vrai que bon nombre de free-to-play sont pollués par des trolls et autres haineux. Cela suffira-t-il à endiguer ce phénomène ? Blizzard ne va-t-il pas un peu trop loin ? Nous aurons les résultats très bientôt, Overwatch 2 étant mis en ligne dès le 4 octobre.

Source : Blizzard



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !