CES 2018 : Intel déclare la guerre à Qualcomm sur les PC 2 en 1 Always Connected

Maj. le 3 janvier 2019 à 18 h 35 min

Le CES 2018 est aussi le théâtre d’une lutte entre Intel et Qualcomm sur le marché des PC 2 en 1 Always Connected. Pionnier en la matière, Qualcomm possède déjà une bonne longueur d’avance, mais Intel n’a pas dit son dernier mot. Ce dernier collabore avec Acer et Dell en la matière pour revenir dans le coup et va concurrencer Qualcomm sur les partenariats avec HP, qui a annoncé un Envy X2 avec processeur Intel avec 17 heures d’autonomie. 

 lenovo miix 630

Et si Intel revenait dans la course sur le marché des PC 2 en 1 Always Connected ? Le fabricant s’est montré sur ce segment au CES 2018 avec l’annonce d’un HP Envy x2 tournant avec un processeur basse consommation Intel. Déception tout de même, il a été présenté avec une autonomie allant jusqu’à 17 heures, contre 20 heures pour le HP Envy x2 équipé d’un SoC Snapdragon 835.

Le CES 2018 ne change pas le retard d’Intel sur Qualcomm

Intel avait commencé à frapper fin décembre 2017 avec l’annonce du Dell Inspiron 5280, un 2 en 1 avec 4G LTE intégré et un processeur i7. Mais il se montre là encore assez décevant au niveau de l’autonomie, qui atteint les 12 heures. Intel s’est par contre félicité d’équiper le nouvel Acer Swift 7 présenté au CES, le PC portable le plus fin au monde et qui embarque une connexion 4G LTE permanente et proposerait une autonomie suffisante pour une journée. Il n’est par contre pas 2 en 1.

Pas de quoi trembler pour l’instant pour Qualcomm, donc. Le fabricant a été choisi par Lenovo pour le tout fraîchement présenté Miix 630, un 2 en 1 sous Snapdragon 835 et Windows 10 S qui affiche une autonomie de 20 heures et bien sûr l’accès à la 4G. Des caractéristiques similaires aux autres modèles de PC Windows ARM déjà présentés en décembre 2017, comme les Asus NovaGo ou le HP Envy x2 dont on parlait plus haut.

Ces ordinateurs Always Connected 2 en 1 seront commercialisés aux alentours de 800 dollars. Un prix élevé pour des performances basiques, mais c’est bien sûr le coût induit par la mobilité. De base, ces PC seront proposés avec Windows 10 S, un OS allégé qui ne permet que l’utilisation d’applications du Microsoft Store. Il sera toutefois possible de basculer vers Windows 10, mais en version 32-bit seulement. Nous expliquons d’ailleurs tout ce qu’il faut savoir sur Windows ARM et les PC Always Connected sur une page à part.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows : la faille BlueKeep permet de pirater près d’un million de PC

Près d’un million d’ordinateurs Windows sont vulnérables à BlueKeep, une grave faille de sécurité. Encore non exploitée, elle pourrait permettre à un attaquant de pirater à distance votre PC pour déployer un dangereux ransomware. Microsoft n’a pas tardé à publier un correctif pour protéger…

Windows 10 : voici les meilleurs antivirus d’avril 2019

Le classement des meilleurs antivirus Windows 10 d’avril 2019 est désormais disponible. Pendant deux mois, AV-Test Comparatives a étudié les meilleures solutions payantes et gratuites du marché. Une fois encore, Windows Defender, l’antivirus maison de Microsoft, rate de peu le haut du podium. …

Windows 7 et Windows XP : installez cette mise à jour en urgence !

Windows 7 et Windows XP reçoivent une mise à jour de sécurité d’urgence. Microsoft déploie en effet un correctif afin de protéger les utilisateurs d’une grave faille, qui pourrait permettre la propagation d’un ransomware aussi dangereux que Wannacry sur votre…

Windows 10 est installé sur 825 millions d’appareils

Windows 10 continue de s’imposer sur nos appareils : le système d’exploitation a désormais dépassé la barre des 825 millions d’installations et se rapproche doucement du seuil symbolique du milliard. La navigateur Microsoft Edge pour mobile est par contre plutôt…