Cédric O incite les français à se passer d’Amazon

 

Cédric O, le secrétaire d’état au numérique, incite les français à ne pas acheter sur Amazon. Toutefois, il se refuse de prendre des mesures contre le géant américain, appelant plutôt les acheteurs à consommer français quand il s’agit d’achats en ligne.

Amazon
Crédits : Christian Wiediger/Unsplash

Pour ce deuxième confinement, les débats autour des commerces « non essentiels » font actuellement rage en France. Amazon, qui ne connait aucune restriction grâce à son statut de magasin en ligne, est particulièrement pointé du doigt. Cédric O, secrétaire d’état au numérique, s’est exprimé sur le sujet, incitant les français à passer par les boutiques tricolores plutôt que la plate-forme de Jeff Bezos. Toutefois, il se refuse à appeler à se passer totalement du site d’e-commerce comme Anne Hidalgo l’avait fait.

Au micro de BFM Business, Cédric O s’est exprimé sur le sujet, indiquant que si Amazon était au centre des débats, il ne fallait pas oublier les autres géants du e-commerce français, qui eux aussi profitent de l’effet confinement :

« Acheter en ligne ça ne profite pas seulement à Amazon. Le e-commerce en France c’est 80% pas Amazon. Nous sommes le seul pays d’Europe où les acteurs locaux sont aussi forts. Nous avons des pépites Mirakl, ManoMano, Cdiscount… Quand l’e-commerce augmente, ça profite d’abord aux Français ! »

A lire aussi – Amazon s’associe à Nintendo et envoie des colis customisés aux couleurs de Mario

L’idée, pour le gouvernement, n’est pas de sanctionner Amazon qui tire son épingle du jeu en ce moment, mais bien de renforcer la position des sites français concurrents :

« La solution n’est pas d’ériger des lignes Maginot ou des murs de l’Atlantique, nous devons avoir nos propres Amazon, Google et Apple en Europe. Nous voulons des entreprises aussi performantes que les américains. »

Cédric O trouve qu’on parle beaucoup trop d’Amazon

Cédric O a enfoncé le clou alors qu’il s’exprimait devant le sénat sur le sujet. Pour lui, on parle beaucoup trop d’Amazon, alors que le cas du géant américain reste un débat mineur :

« Il y a actuellement une psychose française sur Amazon qui n’a pas beaucoup de sens. Le e-commerce, c’est 10% du commerce en France. Amazon, c’est 20% du e-commerce. Il n’y a pas un pays Européen où Amazon est plus bas qu’en France. »

Il précise également que dans 60% des achats en ligne, ce sont des entreprises françaises qui en profitent. Avec cette prise de position, le secrétaire d’état cherche avant tout à recentrer le débat qui s’est cristallisé autour de la firme de Jeff Bezos. Amazon profite logiquement de l’effet confinement, mais ce n’est pas le seul dans ce cas et des sociétés françaises peuvent également en bénéficier.

Source : BFM



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…

black friday maintient france
Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l’appel de plusieurs parlementaires à annuler l’évènement, le gouvernement assure qu’il n’a pas la possibilité d’annuler cette opération promotionnelle.  En cette période de reconfinement, le gouvernement…

amazon
Amazon : les commerçants exigent l’interdiction du Black Friday

Et si Amazon n’avait plus le droit de tenir le Black Friday en France ? Quatre fédérations de commerçants demandent l’interdiction de cette journée de promotions, dénonçant une inégalité de traitement « scandaleuse » entre les commerces physiques et internet en pleine…