BFM TV, RMC : Altice menace Orange et Free de renégocier les droits de diffusion dans quelques années

Altice a finalement cédé face à Orange et Free. Les deux FAI pourront bientôt diffuser gratuitement les chaînes BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business sur les Freebox et les Livebox. Pour autant, le groupe de Patrick Drahi n’a pas encore dit son dernier mot. Altice menace en effet les deux opérateurs de renégocier les droits de diffusion dans quelques années quand ses chaînes auront pris de l’ampleur. 

BFM TV

Ce jeudi 6 septembre 2019, quelques heures après la coupure du signal de BFM et RMC sur les Livebox, Altice a demandé à Orange de reprendre la diffusion des chaînes gratuitement. Lors d’une interview accordée à nos confères du Parisien, Alain Weill, le PDG d’Altice-SFR, a expliqué les raisons de sa décision. « Je ne veux pas mettre BFMTV en danger. […] Je veux sortir des polémiques. Ça n’a pas de sens de passer autant de temps pour des enjeux financiers aussi petits. Cette crise va être résolue dans les heures ou les jours qui viennent » explique Alain Weill. Altice réclamait tout de même 4 millions d’euros de droits de diffusion annuels à Orange et Free.

Altice-SFR menace Orange et Free de revenir à l’assaut dans quelques années

Le bras de fer n’est néanmoins pas terminé. « On prend acte du fait que nous ne sommes pas TF 1 » admet Alain Weill. Si TF1 est parvenu à négocier de nouveaux contrats de diffusion avantageux avec Orange et Free en 2018, c’est notamment grâce à ces nombreux services associés à valeur ajoutée, dont le replay ou le start-over. Les FAI ont aussi négocié l’accès à des programmes événementiels en exclusivité. De leur côté, les chaînes d’Altice ne proposent pas encore suffisamment de services de ce genre pour peser dans la balance. « Des millions de téléspectateurs rattrapent chaque jour les programmes de TF 1 ou de M 6 sur nos boxs. Mais personne ne regarde les journaux de BFMTV en replay, à part 5 000 personnes chaque jour qui s’y connectent par erreur » tacle un expert côté FAI interrogé par Le Parisien.

« On se donnera rendez-vous dans quelques années quand on renouvellera les contrats de distribution. On sera sans doute un acteur plus gros dans le secteur de l’audiovisuel » menace Alain Weill, conscient des limites actuelles des chaînes. Ce n’est donc que partie remise. En attendant, Altice entend bien proposer des services payants comme le replay aux FAI. « L’important, c’est le montant que les opérateurs télécom vont nous verser, que ce soit pour le signal linéaire ou les services associés, qui sont indispensables selon nous. Eux n’en sont pas totalement convaincus » ajoute le PDG. Rendez-vous dans quelques années pour un nouveau bras de fer.

Source : le Parisien

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus TV : présentation le 26 septembre 2019, c’est officiel

OnePlus présentera la OnePlus TV le jeudi 26 septembre 2019 lors d’une conférence organisée en Inde, annonce la marque chinoise. Dans la foulée, la firme a mis en ligne le premier teaser vidéo dédié à son téléviseur connecté. Enfin, OnePlus assure…

OnePlus TV : Amazon Alexa va vous permettre de contrôler votre téléviseur

La OnePlus TV sera compatible avec Alexa, l’assistant vocal intelligent développé par Amazon, révèle une fuite. L’intelligence artificielle va vous permettre de changer de chaîne, de canal, d’augmenter ou de baisser le volume ou d’éteindre votre télévision à la voix.  OnePlus a publié…

Hadopi va fusionner avec le CSA

Hadopi et le CSA vont bel et bien fusionner sous un nouveau nom. Le ministre de la Culture Frank Riester vient de l’annoncer ce mardi 3 septembre 2019. La fusion devrait être actée au cours de l’actuelle législature, et la…