Avec Hands Free, Google veut révolutionner le paiement mobile

 

Le paiement mobile est sans aucun doute l'avenir du commerce. Si en France le phénomène a du mal à séduire, dans d'autres pays il est perçu comme le futur et il est même déjà bien en place. Google a dévoilé Android Pay l'année dernière mais il ne compte pas s'arrêter là. Avec Hands Free, il compte révolutionner le genre.

google hands free

Depuis l'annonce d'Apple Pay, le système de paiement mobile de la firme de Cupertino, les concurrents se sont intéressés au phénomène. On a alors vu débarquer Samsung Pay ou encore Android Pay.

Le principe de ces moyens de paiement est simple : l'utilisateur, au lieu de sortir son portefeuille, sa carte et de saisir un code, va simplement apposé son smartphone sur le terminal de paiement compatible. Pour la sécurité, il pourra profiter du lecteur d'empreintes de son smartphone ou utiliser là encore la saisie d'un code.

Ce processus, Google le trouve déjà un peu long, et il est actuellement en train de tester un nouveau moyen de paiement mobile, séparé d'Android Pay, baptisé Hands Free. Le but de ce service : payer sans avoir à sortir son smartphone.

Car Google s'est aperçu que certains utilisateurs n'avaient pas forcément les mains libres pour sortir un moyen de paiement au moment de passer en caisse. Certains par exemple peuvent être en train de porter un enfant et sortir un moyen de paiement devient plus compliqué. Bon c'est aussi une technologie pour les plus paresseux.

paiement cash

Le fonctionnement de Hands Free est extrêmement simple. Le bluetooth et le Wifi doivent être activés pour pouvoir utiliser le service. L'énergie du bluetooth combinée aux services de localisation fournis par le Wifi préparent le smartphone au paiement en communicant avec des beacons (ces petits capteurs qui vont révolutionner le commerce) installés sur les terminaux de paiement.

Ensuite, pour procéder au paiement, l'utilisateur n'aura qu'à prononcer les mots suivants : “Paying with Google” (payer avec Google). Le commerçant va alors pouvoir vérifier quelques éléments comme la photo et les initiales de l'utilisateur. Après validation, l'utilisateur reçoit une notification de confirmation de paiement.

Pour le moment, le service est en test dans la baie sud de la Californie dans certaines boutiques des groupes McDonald's et Papa John's. Ne s'agissant que d'une phase de test, rien ne dit que la technologie sera validée par Google. Ce ne serait pas la première fois qu'un projet tombe à l'eau.

La question de la sécurité

Si dans certains pays comme la France le paiement mobile a du mal à séduire, c'est avant tout parce que les utilisateurs affichent quelques réticences à utiliser ce moyen de paiement. La cause : le manque de sécurité.

Pour beaucoup, utiliser une technologie sans fil pour payer est trop risqué. Entre le moment où l'argent part du smartphone pour atteindre le terminal de paiement, les risques de piratage sont réels. D'ailleurs il n'est pas rare de lire des articles sur le sujet.

Le paiement sans fil de Hands Free reposant sur la technologie NFC il y a bien un risque de piratage. Et il semble plus élevé que via les autres moyens de paiement. Car avec Samsung Pay, Apple Pay ou Android Pay, il existe une barrière qui est la reconnaissance d'empreintes ou la saisie d'un code.

Android Pay etats-unis

Avec Hands Free, il n'existe aucun moyen de sécuriser le système. Car le service s'active à la voix, et pourtant il n'intègre aucun système de reconnaissance vocale. N'importe qui peut donc utiliser le smartphone et autoriser un paiement par la voix.

Certes, le commerçant peut vérifier l'identité avec une photo mais rien ne dit qu'il s'y tiendra. Si le système est une bonne idée d'un point de vue pratique, en terme de sécurité Google va peut-être devoir retravailler son service.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • smartphone pc
    Un smartphone sur 4 a été acheté en ligne en 2020 à cause du COVID-19

    En 2020, les ventes en ligne de smartphone ont encore augmenté, jusqu’à atteindre 26 % des achats totaux. Cette hausse de popularité s’explique en partie par la pandémie de COVID-19, qui a empêché les utilisateurs de se rendre en magasin. Les…

  • bitcoin chine interdiction
    Pourquoi le cours du Bitcoin, de l’Ether et du Dogecoin s’effondre

    Le Bitcoin, l’Ether, le Dogecoin et la plupart des cryptomonnaies enregistrent une forte baisse de leur cours. Aux origines de cette nouvelle phase baissière, on trouve les nouvelles menaces de régulation formulées par la Chine. Rappelant une position adoptée depuis 2017,…

  • bitcoin chine electricite
    Bitcoin : La Chine plonge dans le noir les fermes de minage

    La Chine continue de sévir face aux mineurs de cryptomonnaies. Après avoir interdit le minage dans plusieurs régions clés du pays, le gouvernement chinois traque désormais les récalcitrants. Les autorités exigent d’ailleurs que les fournisseurs d’électricité coupent le courant des…

  • ledger clé usb factice
    Ces fausses clés USB envoyées par la poste menacent de voler vos bitcoins

    Des pirates envoient de fausses clés USB par la poste aux clients de Ledger. Ces appareils factices imitent les portefeuilles physiques de la marque française dans l’espoir de dérober les cryptomonnaies des utilisateurs. Les escrocs derrière cette opération exploitent des…

  • accord clima bitcoin
    Bitcoin : bannis de Chine, des mineurs de BTC migrent au Texas

    La Chine a finalement banni les fermes de minage de Bitcoin (BTC) de son sol. Chassés par les forces de l’ordre chinoises, les mineurs ont migré vers d’autres pays plus ouverts aux cryptomonnaies. Apparemment, de nombreux mineurs ont choisi de…

  • elon musk tesla
    Elon Musk continue d’influencer le cours du Bitcoin à la force de ses tweets

    Encore un tweet d’Elon Musk qui fait bondir le cours du Bitcoin. Le patron de Tesla a annoncé sur Tweeter que, contrairement aux rumeurs, sa société n’a vendu que 10 % de ses possessions en cryptomonnaie, ce qui a visiblement rassuré…

  • tesla virer elon musk
    Tesla va accepter les paiements en Bitcoin quand la cryptomonnaie polluera moins

    Tesla ne tourne pas le dos au Bitcoin. Elon Musk, fondateur de la firme automobile, s’est engagé à accepter les paiements en cryptomonnaies dès que le minage de Bitcoin s’appuiera sur de l’énergie verte et renouvelable.  En février dernier, Tesla…

  • smartphones reconditionnes
    Redevance sur les smartphones reconditionnés : les députés ont voté un compromis

    La redevance copie privée étendue aux smartphones reconditionnés vient d’être adoptée par l’Assemblée Nationale. Les smartphones d’occasion seront bien soumis à une redevance, mais celle-ci sera d’un montant nettement inférieur à celle qui s’applique aux smartphones neufs. Des exceptions sont…

  • bitcoin
    Le cours du Bitcoin risque de s’effondrer autour des 20 000 dollars

    Le cours du Bitcoin risque de s’approcher du seuil des 20 000 dollars dans un avenir proche, mettent en garde des analystes financiers. Après une hausse fulgurante au delà des 60 000 dollars, la mère des cryptomonnaies a été plombée…

  • bitcoin
    Le Bitcoin est “une arnaque contre le dollar”, selon Donald Trump

    Donald n’aime pas vraiment le Bitcoin, qui selon lui menace la suprématie du dollar américain. Il s’agit là du seul vrai argument de l’ancien président qui n’apprécie par qu’il existe une compétition entre les monnaies. Les experts, de leur côté,…