Attentat de Christchurch : d’après Facebook, moins de 200 personnes ont suivi l’attaque en direct

Maj. le 19 mars 2019 à 19 h 31 min

Facebook vient de donner de nouveaux détails sur la vidéo de l’attentat de Christchurch. On apprend notamment que le contenu de départ a été visionné en direct par moins de 200 personnes, ce qui n’est pas énorme comme chiffre, mais malheureusement l’intelligence artificielle et la modération humaines n’ont pas pu empêcher la propagation de la vidéo dans les heures qui ont suivi l’attaque.

Attenta de Christchurch Facebook

L’attentat de Christchurch continue de défrayer la chronique quatre jours après l’attaque. Facebook a été critiqué pour les millions de visionnages de la vidéo du massacre rendus possibles par la puissance virale du réseau social. Ni Facebook, ni YouTube n’ont pu filtrer la vidéo de manière réactive, ce qui montre une nouvelle fois qu’il reste du chemin à parcours pour un système de modération efficace, autant au niveau de la réaction humaine que de l’intelligence artificielle.

Attentat de Christchurch : moins de 200 personnes ont vu la vidéo originale en direct

Selon Facebook, les images de la fusillade ont été visionnées moins de 200 fois au moment de leur diffusion en direct, et 4 000 fois au total avant que la vidéo ne soit supprimée. Le réseau social a également affirmé qu’elle n’a reçu aucun signalement du contenu pendant les 17 minutes de sa diffusion et jusqu’à 12 minutes après la fin de la retransmission. Ce qui veut dire que pendant 30 minutes, aucune des personnes ayant suivi la vidéo n’a cliqué sur l’option de signalement qui est pourtant cruciale pour l’intervention de l’équipe de modération.

Depuis la publication de ces informations, un internaute a réagi sur Twitter et affirme avoir signalé la vidéo dès l’instant où il est tombé sur le live. Il poursuit dans les commentaires en affirmant que soit « Facebook ment, soit son système ne fonctionnait pas correctement au moment de l’attaque ».

Une chose est certaine, quelque chose a fait défaut dans le dispositif, même si Facebook affirme avoir supprimé ou bloqué plus d’1,5 million de vidéos de l’attentat en l’espace de 24 heures. Le réseau social n’est pas le seul à avoir rencontré des difficultés pour faire le ménage. YouTube, Twitter, Reddit ou encore Twicth ont eu les mêmes problèmes.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook est prêt à payer pour pouvoir vous espionner

Facebook veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois, le réseau social est prêt à récompenser les utilisateurs qui acceptent de lui fournir plutôt que de les espionner sans leur consentement. Avec Study, la firme de Mark Zuckerberg…

Facebook : pourquoi de nombreux groupes sont devenus secrets ?

De nombreux groupes Facebook sont soudainement devenus secrets au cours des dernières 24 heures. Une rumeur en vogue sur le réseau social assure en effet qu’une page indonésienne signale en masse les groupes dédiés au partage de blagues, de memes…

Facebook : le cofondateur veut démanteler le réseau social

Chris Hughes, l’un des cofondateurs de Facebook, appelle à démanteler le réseau social. Dans une tribune publiée dans le New York Times, il estime que le pouvoir détenu par Mark Zuckerberg, qui détient 60% des parts du groupe, est devenu…

Mark Zuckerberg viré de Facebook ?

Mark Zuckerberg pourrait bien vivre ses derniers instants à la tête de Facebook. Un vote aura lieu le 30 mai 2019 pour lui retirer ou le conforter dans ses fonctions au sein de l’entreprise. Mais après tous les scandales, son…

Facebook change de design : découvrez toutes les nouveautés

Facebook procède à son plus grand changement de design. Le réseau social perd pour la première fois son bandeau bleu si caractéristique de se charte visuelle. Le fond devient encore plus blanc et l’algorithme change pour davantage mettre en avant les communautés. L’application…

Messenger : Facebook promet une nouvelle app légère et ultra rapide

Facebook Messenger est en train d’être complètement reconstruit. Les développeurs repartent quasiment de zéro en termes de code afin d’alléger très largement la taille de l’application et la rendre beaucoup plus rapide qu’actuellement, et ce tout en conservant l’ensemble des…