Prise en main de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming aux allures de Nintendo Switch

Asus a dévoilé tous les détails concernant le ROG Phone 2, son nouveau smartphone gaming. Nous avons eu la chance de le découvrir en avant-première à Taiwan et de l’utiliser pendant quelques jours. Découvrez nos impressions dans notre première prise en main.

asus rog phone 2 prise en main

En 2018, Asus faisait sensation en dévoilant le ROG Phone, son premier smartphone gaming. Demandé par la communauté après un poisson d’avril, le projet avait fini par se concrétiser. Pari gagnant puisque le ROG Phone a obtenu un succès critique tant du côté des médias que des utilisateurs.

Cette année, le constructeur souhaite aller encore plus loin. Avec le ROG Phone 2, il souhaite s’imposer comme la référence du marché des smartphones gaming. Cette nouvelle mouture intègre les toutes dernières technologies pour répondre aux besoins des joueurs. Pensé à la fois comme un smartphone et une console de jeu, le ROG Phone 2 a de nombreux atouts à faire valoir. Nous avons eu la chance de le découvrir en avant-première. Après quelques jours d’utilisation, nous vous livrons nos premières impressions.

Notre prise en main vidéo de l’Asus ROG Phone 2

Un smartphone très très haut de gamme

Le ROG Phone 2 est avant tout un smartphone premium. Et quel smartphone ! Derrière son design futuriste assumé (soit on aime, soit on déteste) se cachent les technologies dernier cri : processeur Snapdragon 855 Plus (le dernier en date), 12 GB de RAM LPDDR4x et 512 Go de stockage UFS 3.0. De quoi assurer des performances encore jamais vues. Au quotidien, sa fluidité n’a d’égal que sa réactivité. Toutes les applications se lancent en un éclair, même si des dizaines de logiciels lourds tournent en toile de fond. Le ROG Phone 2 se paie même le luxe de surclasser le OnePlus 7 Pro, maître en la matière.

asus rog phone 2

Cette impression de vitesse est renforcée par l’écran AMOLED 120 Hz de 6,59 pouces. S’il se montre plus énergivore, il surpasse tout ce que nous avons pu voir jusqu’à maintenant sur un smartphone. La différence se révèle plus flagrante en jeu, bien sûr, mais également dans un usage quotidien : défilement du texte, vidéos, navigation sur les réseaux sociaux, animations de l’interface, etc.

L’absence d’encoche, nécessaire pour une meilleure immersion, oblige Asus à proposer un smartphone imposant. La prise en main s’apparente à celle d’un OnePlus 7 Pro. Nous conseillons une utilisation à deux mains afin d’éviter tout risque de chute. D’ailleurs, la prudence est de mise près des sources d’eau puisque le ROG Phone 2 ne présente aucune certification IP.

asus rog phone 2 ecran

Cet aspect massif s’explique par deux éléments : Asus tenait à intégrer deux haut-parleurs frontaux afin d’offrir la meilleure expérience de jeu possible à ses utilisateurs. Mais le constructeur se devait surtout de commercialiser un smartphone endurant en dépit des composants de dernière génération très énergivores.

La solution se présente sous la forme d’une énorme batterie de 6000 mAh ! Durant nos trois premiers jours de test, nous n’avons rechargé le ROG Phone 2 qu’une seule fois. Pourtant, nous l’avons poussé dans ses derniers retranchements notamment avec plusieurs heures de jeu par jour. Et pourtant, nous n’utilisions pas une version finale.

asus rog phone 2 landscape

Durant nos quelques jours d’utilisation, les qualités du ROG Phone 2 nous ont souvent surpris. Il rivalise aisément avec les modèles les plus haut de gamme et se paie même le luxe de les surclasser sur le terrain des performances et de l’autonomie.

Seul son design pourra en rebuter certains : les lignes agressives héritées des PC gamers, les aérations visibles ou le logo lumineux au dos manquent trop de finesse pour toucher le grand public. Cela tombe bien : avec le ROG Phone 2, Asus souhaite séduire les passionnés de jeu vidéo.

asus rog phone 2 design

Une console portable réussie

« C’est un smartphone premium qui se transforme en console portable ». Voilà comment nous pourrions résumer le ROG Phone 2 en une phrase. En 2018, son grand frère dessinait les contours du smartphone gaming tel que les joueurs l’imaginaient. Mais certaines choses manquaient. Cette année, Asus corrige les petits détails qui chagrinaient ces utilisateurs.

asus rog phone 2 interface

L’amélioration la plus nette se nomme Armoury Crate, une application maison qui donne accès à une interface de console portable. Tous les jeux installés y apparaissent dans un carrousel. Pour chacun d’entre eux, l’utilisateur peut personnaliser les paramètres de jeu (utilisation des gâchettes, optimisation des performances, amélioration de la qualité graphique, etc.). Dans l’onglet Console (quand on vous le dit), on trouve d’autres paramètres propres au fonctionnement du ROG Phone 2 en mode jeu (performances boostées, blocage des notifications, informations techniques, etc.).

asus rog phone 2 armoury crate

asus rog phone 2 interface mode x

Pendant une partie, le joueur peut accéder à tout moment à Génie du jeu. Ce menu permet de personnaliser les paramètres à la volée. C’est également dans cette section que l’on personnalise les Air Triggers : on choisit directement sur l’écran à quelle action correspond chaque gâchette.

asus rog phone 2 interface console

asus rog phone 2 genie du jeu

« C’est bien joli tout ça, mais qu’est-ce que ça donne ? ». Ne cachons pas notre enthousiasme, nous n’avons jamais ressenti un tel confort de jeu sur smartphone. L’écran, les performances, la prise en main, la qualité audio, tout contribue à une immersion unique sur le marché. Nous avons été particulièrement impressionnés par la qualité graphique et la fluidité des animations.

asus rog phone 2 console salon

Tous les jeux les plus exigeants ont tourné avec la configuration maximale et la fréquence de rafraîchissement la plus élevée. À aucun moment le ROG Phone 2 n’a montré de signes de faiblesse. Tout juste avant nous ressenti une légère surchauffe, mais cela s’explique sans doute par une raison simple : notre préversion de test nous a été prêtée sans l’AeroActive Cooler 2, l’accessoire fourni intégrant un ventilateur.

Asus parvient donc avec brio à transformer son smartphone en console portable. À un détail près : jouer sur un écran tactile reste parfois laborieux. Mais Asus a pensé à tout.

One, Two, Switch !

Comme son grand frère, le ROG Phone 2 s’accompagne d’une série d’accessoires améliorant encore l’expérience de jeu sur smartphone. Ils permettent au passage de palier les faiblesses du tactile, notamment pour les FPS et jeu de battle royal. Cette année, Asus dote le ROG Phone 2 de deux joycons et d’un socle qui, une fois rassemblés, donnent au smartphone des allures de Nintendo Switch (en mode portable). Le ROG Kunai Gamepad (c’est son nom) intègre également une manette sur laquelle on fixe les joycons : on peut alors jouer en mode « console de salon » comme… la Switch.

asus rog phone 2 performances

Les similitudes ne s’arrêtent pas là puisque les docks du ROG Phone 1 sont compatibles avec ce nouveau modèle. Le petit nouveau peut donc lui aussi se transformer en console de salon ou en PC. Nous avons d’ailleurs pu le tester dans ces deux configurations non sans un certain plaisir. Les accessoires développés par le Taiwanais transforment complètement le ROG Phone 2 en console de jeu. Jamais nous n’avons ressenti un tel plaisir à jouer avec un smartphone, à tel point que nous avions presque oublié que c’en était un. Pour preuve, nous le comparions plus souvent à la Switch qu’à un smartphone concurrent.

asus rog phone 2 pc

Quid du catalogue de jeux

Le format hybride mi-smartphone mi-console du ROG Phone 2 multiplie par deux les contraintes. Pour assumer pleinement sa proposition, Asus se doit de proposer un catalogue de jeu bien fourni, comme c’est le cas pour n’importe quelle autre console. Pour l’heure, le Taiwanais a signé trois partenariats (Asphalt 9, Shadowgun Legends et ROCKMAN x DiVE) et promet d’autres grands noms d’ici sa présentation européenne à l’IFA. PUBG par exemple exploitera le potentiel du ROG Phone 2.

Nous avons pu tester Asphalt 9 et Shadowgun Legends pendant quelques jours. La différence avec les jeux non optimisés se révèle flagrante. Shadowgun Legends nous en met plein la vue grâce à la prise en charge de l’écran 120 Hz. L’inconnu reste donc la quantité de jeux optimisés pour le smartphone à sa sortie.

Brian Tang, Product Direct de l’équipe ROG, nous a confié que la marque donnerait plus d’informations sur cette question lors de l’IFA. Il nous a toutefois confié que de plus en plus de partenaires allaient se lancer dans l’aventure. Pour leur faciliter la tâche, Asus propose un kit de développement et un SDK. Les cartes sont entre les mains des développeurs.

Conclusion

Après un ROG Phone réussi, Asus parvient à aller encore plus loin. Le petit nouveau se révèle impressionnant tant comme smartphone que comme console portable. En résumé, le ROG Phone 2 nous en a mis plein la vue. Le constructeur taiwanais est parvenu à corriger les petites faiblesses de son premier smartphone gaming. Lors de nos premiers jours d’utilisation, nous n’avons pas relevé de défaut notable. Pourtant, nous avons joué avec une version non finalisée.

asus rog phone 2 autonomie

Deux questions restent néanmoins en suspens : le catalogue de jeu et les prix. Si Asus semble avoir tout prévu pour répondre aux exigences des joueurs, la question du prix reste primordiale. En 2018, le ROG Phone était proposé à 899 euros. Au regard de l’expérience offerte par le ROG Phone 2, ce tarif a de grandes chances d’être égalé, voire dépassé. Les prix des accessoires pèseront également sur la balance puisqu’ils transforment littéralement l’expérience de jeu. Rendez-vous à l’IFA de Berlin pour en savoir plus.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Prise en main du Honor 20 Pro : cap sur la photo !

Très attendu, le Honor 20 Pro est désormais officiel. Honor a dévoilé son arme pour lutter contre le 7 Pro de OnePlus, le Mi 9 de Xiaomi ou encore le Zenfone 6 d’Asus. La marque met avant la qualité photo…

Prise en main du Zenfone 6 : Asus crée la surprise !

Asus revient en force avec le Zenfone 6. Son nouveau smartphone haut de gamme intègre un appareil photo rotatif inédit sur le marché. Lors d’un reportage à Taiwan, nous avons pu prendre en main le Zenfone 6 en avant-première.

Prise en main du Huawei Mate 20 Lite : plus fort que le Pocophone F1 ?

Le Huawei Mate 20 Lite débarque en France au tarif de 399 euros. A ce tarif dispose-t-il des atouts nécessaires pour lutter contre le Pocophone F1 ou le OnePlus 6 ? Nous avons pu prendre en main le smartphone de Huawei en avant-première. Découvrez toutes nos impressions.

Prise en main du Honor Play : le smartphone gaming abordable ?

Le Honor Play était annoncé en Chine en juin 2018. Alors que sa présentation officielle européenne est prévue le 30 août à l’occasion de l’IFA de Berlin, nous avons eu la chance de le prendre en main en avant-première. Découvrez…

Prise en main du Oppo Find X : le smartphone futuriste !

Dévoilé sous la Pyramide du Louvre, le Oppo Find X est le nouveau smartphone haut de gamme choisi par la marque pour son entrée en France. Sa particularité : son écran sans aucune bordure. Nous avons eu la chance de le prendre en main. Découvrez nos premières impressions.

OnePlus 6 unboxing et prise en main : wahou !

Le OnePlus 6 est officiel et nous avons eu la chance de le découvrir en avant-première. Avant de vous livrer un test complet, nous partageons avec vous nos premières impressions dans un unboxing et une prise en main réalisée quelques…