L’Arcep veut que Free, Orange, Bouygues et SFR mettent un mouchard dans votre box internet

L’Arcep va forcer Free, Orange, Bouygues et SFR à intégrer un mouchard dans leurs box internet afin d’en mesurer le débit avec exactitude. L’Autorité de régulation des télécoms a décidé que toutes les box de France devront bientôt être équipées d’une application capable de collecter des informations sur votre connexion internet. Le gendarme espère ainsi offrir aux abonnés une mesure précise de leur débit réel. 

arcep free orange sfr bouygues mouchard box internet

Ce jeudi 27 juin 2019, l’Arcep a annoncé l’arrivée « d’un nouveau dispositif simple et transparent accompagné d’un code de bonne conduite » afin de mesurer avec efficacité et précision le débit internet offert par les box internet françaises, rapportent nos confrères du Parisien. D’après le média, l’Arcep regrette que les instruments de mesure à disposition des abonnés, comme nPerf ou Speedtest, offrent tous des relevés différents parce qu’ils n’ont pas tous les données en main.

Lire également : 5G et météo – l’Arcep impose des limites que les opérateurs ne pourront pas dépasser

L’Arcep impose un mouchard dans les box internet de Free, Orange, SFR et Bouygues

En concertation avec les opérateurs, l’Arcep a créé une « API », une Interface de programmation applicative, capable de collecter des informations actualisées et essentielles sur toutes les box internet : le modèle, le logiciel, l’abonnement, le type de connexion…Bientôt, tous les tests de débit proposés aux abonnés pourront, et devront, s’appuyer sur les données récoltées par le mouchard. Vous aurez ainsi accès au débit réel offert par votre box.

Orange, Free, SFR et Bouygues bénéficieront d’un délai de 28 mois pour intégrer le mouchard à toutes leurs box. Pour le moment, on ignore quelle date de départ l’Arcep va fixer aux opérateurs. Sur les nouveaux modèles, l’API sera directement intégré. Sur les modems déjà en circulation, une mise à jour installera le mouchard.

Dans la foulée, le gendarme des télécoms a publié un « code de bonne conduite » à destination des services permettant de mesurer le débit internet. Le code engage les testeurs à utiliser le mouchard implanté, à réaliser un test en moins de 7 secondes et à télécharger plus de 100 Mo de données. Six sites se sont déjà engagés à respecter cette charte : nPerf, Speetest, DébiTest 60, 4Gmark et IPv6-test.

Source : Le Parisien



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
eSIM : Bouygues Télécom décale son lancement à cause du confinement

L’eSIM n’arrivera pas tout de suite chez Bouygues Télécom. Suite aux mesures de confinement contre le coronavirus, l’opérateur a préféré décaler l’arrivée de la carte virtuelle en France jusqu’à nouvel ordre. Néanmoins, le télécom précise que tout est déjà prêt…

Freebox V8 : Free reporte la sortie à cause du coronavirus

Free a décidé de reporter la sortie de la nouvelle Freebox V8 de quelques mois suite à l’épidémie de coronavirus qui se propage en France. La Freebox abordable débarquera finalement avant la fin de cette année, annonce le FAI. Début…

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Freebox V8 : elle s’appellerait en fait Freebox POP

La Freebox V8 s’appellerait en fait Freebox POP, révèle une nouvelle fuite. La nouvelle box abordable de Free vient en effet d’être certifiée par Google. Comme prévu, le boîtier TV qui l’accompagne tourne donc sous Android TV. Découvrez les dernières informations disponibles.  La…

Free et SFR sont les champions des résiliations par courrier en 2019

Free et SFR sont les deux opérateurs qui ont enregistré le plus de résiliations par lettres recommandées en 2019. Les deux télécoms représentent chacun un tiers des résiliations par courrier demandées via le service resilier.com. C’est déjà la seconde fois que l’Observatoire…