L’Apple Watch a permis de retrouver une femme victime d’enlèvement

 

L'Apple Watch a permis de retrouver une femme disparue aux Etats-Unis. Kidnappée par son ancien compagnon, la jeune femme a rapidement été localisée grâce à sa montre connectée. La police américaine s'est appuyée sur le GPS de la smartwatch pour retrouver la trace du ravisseur et de sa victime. 

Apple Watch

Nos confrères d'Apple Insider relaient un rapport de News 4 San Antonio, une chaîne locale du Texas (Etats-Unis). D'après le média, une jeune femme a été enlevée par un individu du nom d'Adalberto Longoria le 16 décembre dernier. Il s'agirait visiblement d'une dispute qui a mal tourné.

D'après le témoignage de la fille de la victime, Adalberto Longoria se disputait violemment avec sa mère sur le parking extérieur d'un lot d'appartements. La jeune femme demandait à ce que Longoria, son ex-compagnon, lui rende les affaires stockées dans son camion. En réaction, l'homme a enfermé la victime à l'arrière de son camion avant de démarrer en trombe.

Sur le même sujet : L’Apple Watch pourrait bientôt mesurer la pression sanguine

Une Apple Watch a aidé la police lors d'un kidnapping

Avant de démarrer, Longoria a pris soin de s'emparer de l'iPhone de son ancienne compagne. Mais grâce à l'Apple Watch restée à son poignet, la jeune femme a réussi à appeler sa fille. Elle a rapidement contacté les forces de police de San Antonio. Afin de faire taire sa victime, le ravisseur a freiné et négocié des virages brusquement à plusieurs reprises. Une fois sur place, la police s'est servie du GPS intégré à l'Apple Watch pour localiser l'emplacement de la jeune femme enlevée. Le rapport de News 4 San Antonio ne précise pas comment les forces de l'ordre s'y sont pris. Selon Apple Insider, les officiers auraient pu utiliser deux méthodes.

Tout d'abord, il est possible de localiser un produit Apple (iPhone, Mac, Apple Watch, AirPods) en se rendant dans l'application Localiser, intégrée par défaut à iOS/Mac OS/ iPad OS. Pour retrouver l'Apple Watch de la victime, il aurait donc suffit de se connecter à son iPad ou son Mac. Deuxièmement, Apple Insider rappelle que la police peut envoyer un ping aux appareils cellulaires afin de “trianguler la position d'un utilisateur entre les tours cellulaires”. Heureusement, la victime portait une Apple Watch équipée d'une connexion cellulaire, capable de se connecter à un réseau mobile sans iPhone.

Quoi qu'il en soit, les gardiens de la paix ont finalement retrouvé la femme kidnappé sur le parking d'un hôtel. Après avoir roulé plusieurs heures, Longoria avait fini par la déposer et prendre la fuite. Après de semaines de cavale, il a été appréhendé par les forces de police ce 20 janvier 2021.

Source : Apple Insider



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
test iphone se 2020
iPhone SE : le prochain modèle embarquerait la 5G et sortirait en 2022

L’iPhone SE devrait en toute logique avoir le droit à une troisième itération, mais quand ? Aujourd’hui, l’analyste spécialisé Ming-Chi Kuo indique qu’il ne faudrait pas l’attendre avant début 2022. Le terminal proposerait peu de nouveautés, mais embarquerait tout de même…

iphone 13 appareil photo
iPhone 13 Pro : Apple irait jusqu’à 1 To de stockage, une première

Les iPhone 13 devraient embarquer jusqu’à 1 To de stockage interne, affirment les analystes de Wedbush. Citant des informations venant de la chaîne d’approvisionnement, les experts assurent qu’Apple va réserver les 1 To aux iPhone 13 Pro et 13 Pro…

mac m1 linux
Apple vend désormais des Mac M1 reconditionnés

Apple vend pour la première fois des Mac mini alimentés par un processeur M1 reconditionnés sur sa boutique en ligne. Ces ordinateurs sont évidemment proposés à des prix moins élevés que les versions neuves. Dans la foulée, Apple commercialise aussi…

iphone indice de réparabilite
Apple dévoile l’indice de réparabilité des iPhone et Mac

Apple est l’un des tout premiers constructeurs à afficher l’indice de réparabilité de ses produits, notamment celui des iPhone et des Macs, comme le veut la Loi depuis le 1er janvier 2021. Rien n’indique que les constructeurs concurrents seront aussi…