Apple Watch : la firme mettrait des batteries dans le bracelet pour booster l’autonomie

 

L'Apple Watch pourrait bientôt être accompagnée d'un bracelet équipé de plusieurs petites batteries. Afin de rattraper son retard sur le terrain de l'autonomie, Apple a développé un bracelet souple bardé d'accumulateurs. 

test apple watch series 6

Depuis leur arrivée sur le marché en 2015, la gamme des Apple Watch pèche par une autonomie en deçà de la concurrence. Les utilisateurs doivent impérativement passer par la case recharge tous les soirs pour éviter que la montre connectée ne passe en mode Réserve. Une fois ce mode activé, l'Apple Watch ne peut pas communiquer avec l'iPhone. Elle se contente donc d'afficher l'heure (comme une montre classique).

Lors de notre test de l'Apple Watch Series 6, la dernière montre connectée haut de gamme du constructeur, nous avons pu tenir 2 jours en limitant notre utilisation. En face, la concurrence Android propose des montres connectées offrant plusieurs semaines d’autonomie. C'est notamment le cas de la Watch GS Pro d'Honor ou de la Huawei Watch GT 2 Pro. Ces deux montres offrent une autonomie avoisinant les 14 jours. Evidemment, l'Apple Watch consomme plus d'énergie parce qu'elle offre davantage de fonctionnalités que ses rivales.

Augmenter l'autonomie sans agrandir le boîtier de l'Apple Watch

Bien décidé à rattraper la concurrence, Apple envisagerait d'inclure des batteries dans les bracelets compatibles avec les futures Apple Watch. Ce 1er décembre, un brevet allant dans ce sens a été publié dans la base de données du Bureau américain des brevets et des marques de commerce.

Le géant californien y décrit un bracelet de montre qui contient une série de batteries intégrées. Ce bracelet bardé d'accumulateurs rangés les uns à côté des autres permettrait à Apple d'offrir une autonomie supplémentaire à la Watch. De cette manière, la firme compense la batterie de taille réduite qui est intégrée au sein de la montre sans augmenter l'épaisseur du boîtier.

Sur le même sujet : l'Apple Watch a sauvé la vie d’un étudiant de 25 ans

Malgré ces batteries intégrées, le bracelet décrit par le brevet d'Apple n'est pas rigide. Afin de proposer un bracelet souple et agréable à porter autour du poignet, la firme de Cupertino a développé une technologie de joint spéciale. De facto, le bracelet serait toujours capable de fléchir autour du poignet. Pour l'heure, rien n'indique qu'Apple ait vraiment l'intention d'exploiter les technologies décrites dans le brevet. En effet, Apple dépose parfois des brevets afin de sécuriser l'utilisation d'une technologie et mettre des bâtons dans les roues de la concurrence.

Source : Patently Apple



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !