Apple vs Qualcomm : Tim Cook aurait monté Samsung contre son fournisseur

Selon le site Bloomberg, Apple aurait demandé à Samsung de mettre la pression aux régulateurs sud-coréens pour enquêter sur Qualcomm. L'objectif de la Pomme était de forcer le fabricant de processeurs à réduire le montant de ses royalties. Cette information aurait été dévoilée par des documents remplis par Qualcomm devant la justice. 

tim cook apple samsung qualcomm

Tout a commencé il y a deux ans, en 2015, dans le cadre d'une conférence industrielle en Idaho, aux Etats-Unis. Profitant de cette occasion, Tim Cook aurait pris à part Lee Jae-yong le patron de Samsung récemment incarcéré à cause d'une affaire de corruption d'envergure nationale. Le CEO d'Apple lui aurait demandé d'user de son influence pour mettre la pression aux régulateurs sud-coréens, afin de les pousser à intensifier l'enquête contre Qualcomm débutée en 2014 en cherchant la moindre faille légale dans leur activité. « Soyez agressifs », aurait murmuré le successeur de Steve Jobs. 

De prime abord, cette alliance officieuse contre Qualcomm peut sembler surprenante. Depuis de nombreuses années, Samsung et Apple sont en conflit autour d'une affaire de viol de brevets. Cependant, il faut rappeler que Samsung est aussi le principal fournisseur d'Apple en composants d'iPhone. Les intérêts des deux entreprises sont étroitement liés. Par exemple, sur chaque iPhone X vendu, Samsung touchera 110 dollars. Samsung est également l'allié d'Apple dans un autre conflit de viol de brevets contre Qualcomm.

Apple vs Qualcomm : Samsung aurait mis la pression aux régulateurs sud-coréens sur demande d'Apple

Il est fort possible que Samsung soit parvenu à exercer une pression sur les régulateurs antitrust sud-coréens, comme Apple le lui a demandé. En décembre 2016, la Korea Fair Trade Commission a infligé à Qualcomm une amende de 912,34 millions de dollars pour abus de position dominante et l'a forcé à améliorer la façon dont il distribue ses licences de brevets et dont il vend ses puces. Le fabricant a tenté de faire appel, mais sa demande fut rejetée par la Seoul High Court.

Interrogé par Bloomberg, Bruce Sewell, l'avocat général d'Apple, affirme n'avoir aucune idée de la conversation à laquelle Qualcomm fait référence. De son côté, Samsung a refusé de s'exprimer à ce sujet. La KFTC quant à elle déclare qu'elle a commencé cette enquête sur Qualcomm de sa propre initiative et que Samsung n'est que l'une des entreprises appelées à témoigner.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
iphone12 hero
iPhone 12 (2020) : date de sortie, prix, fiche technique, tout savoir

Les iPhone 12 seront dévoilés dans le courant du mois d’octobre 2020. Cette année, Apple va dévoiler 4 smartphones différents compatibles avec la 5G. Date de sortie, prix, fiche technique, voici tout ce que l’on sait à ce stade des prochains…

ios 14 pic google
iOS 14 : Google se moque un peu des “nouveautés” de l’OS des iPhone

iOS 14 est depuis le 16 septembre 2020 disponible dans sa version finale stable. Parmi les grosses nouveautés intégrées sur cette version de l’OS des iPhone, on peut noter quelques améliorations au niveau de l’écran d’accueil. Des fonctionnalités “inédites” qui…

iphone 12 aukey
iPhone 12 : l’absence de chargeur dans la boîte se confirme

L’iPhone 12 devrait être vendu sans chargeur dans la boîte. Le retrait du chargeur faisait régulièrement surface ces derniers mois, mais le lancement des nouvelles Apple Watch 6 et SE sans chargeur et le nouveau discours environnemental de Apple conduit…

airpods studio copie
AirPods Studio : voici un aperçu du premier casque audio d’Apple

L’AirPods Studio, le casque audio d’Apple, apparaît dans une première fuite. Quelques photos volées montrant l’accessoire ont en effet été mises en ligne sur la toile, suivis par des rendus 3D. Les images montrent le design complet du casque avec…

keynote apple 15 septembre 2020 comment suivre
iOS 14 a été lancé trop vite, les développeurs pestent contre Apple

iOS 14, iPadOS 14… Apple a visiblement pris les développeurs de court en lançant ses nouveaux systèmes d’exploitation au lendemain de leur annonce. De quoi forcer nombre d’éditeurs à adapter leur application dans l’urgence faute d’outil de développement stable disponible…