Apple : Trump inaugure une usine au Texas en fanfare, sauf qu’elle existe depuis 2013

 

Trump vient d'inaugurer une “nouvelle” usine Apple au Texas. Une manière pour le président de défendre sa politique commerciale, tout en montrant qu'effectivement Apple rapatrie des emplois aux USA. Sauf que cette usine n'appartient pas à Apple, et qu'elle existe depuis… 2013.

Apple Trump visite une usine au Texas
Trump serre la main de Tim Cook dans sa “nouvelle” usine au Texas / Crédits : Fox News via YouTube

Vous vous souvenez lorsque Donald Trump tirait à boulets rouges sur Apple et menaçait de lever des barrières douanières pour dissuader la firme de fabriquer ses produits en Chine ? Nous y voilà un an plus tard : la guerre commerciale s'enlise, avec quelques victimes collatérales (en particulier Huawei et ZTE), et côté Apple rien n'a vraiment changé – puisque l'essentiel de la production a toujours lieu en Chine.

Trump raconte à nouveau un gros mensonge

Rien, vraiment ? En tout cas pas dans le monde merveilleux de Trump. Le président américain est venu inaugurer une “nouvelle” usine “Apple” au Texas qui fabrique les Mac Pro. Et il s'est empressé de souligner face aux journalistes que “quand on ouvre des usines aux Etats-Unis, on n'est pas concernés par les tariffs [barrières douanières, ndlr]”. Sauf que tout n'est que mensonge : l'usine en question fabrique des Mac Pro depuis 2013.

Et elle n'appartient même pas à Apple, puisque la firme sous-traite la construction de hardware – ici, en l'occurence, à une entreprise connue sous le nom de Flex Ltd. Elle a été ouverte bien avant que Donald Trump prenne ses fonctions. Par ailleurs, la facture des Mac Pro est bel et bien alourdie par les “tariffs” : ils sont assemblés aux Etats-Unis, mais de nombreuses pièces restent importées de Chine.

La machine à modifier la vérité s'emballe avec la procédure d'impeachment

D'ailleurs sous Trump, Apple a flirté avec l'idée de délocaliser ses Mac Pro en Chine, avant d'y renoncer. Ce qui n'a pas empêché le président de jouer à nouveau avec la vérité sur Twitter : “aujourd'hui j'ai inauguré une usine de fabrication Apple de premier plan au Texas qui va rapporter des jobs hautement payés en Amérique. Aujourd'hui Nancy Pelosi a fermé le Congrès parce qu'elle se fiche des travailleurs américains”.

Lire également : Apple a convaincu Trump que la guerre commerciale va surtout avantager Samsung

Ah oui, car on l'aurait presque oublié : l'autre actualité qui fait les gros titres, c'est que Donald Trump est en ce moment visé par une procédure de destitution – et mène tant bien que mal une contre-offensive médiatique. Un blanc-seing pour visiblement raconter tout et n'importe quoi face à des caméras de télévision et sur Twitter…

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
iphone douze coloris
iPhone 12 : la 5G fait fondre l’autonomie, les premiers tests le confirment

 L’iPhone 12 commence à être analysé sous toutes les coutures par les différents médias américains. Les rédactions testent actuellement le dernier né d’Apple sur plusieurs points, notamment afin de réaliser un benchmark de référence. D’après les premiers retours, les résultats…

5g sur iphone 12
iPhone 12 : pas de 5G pour les utilisateurs de double SIM

Maladresse ou oubli volontaire ? Bien trop heureux d’annoncer que l’iPhone 12 sera compatible avec la 5G, Apple a omis de préciser que cette option ne sera pas disponible en double SIM. Du moins, c’est ce qu’affirme un utilisateur de…