Apple a convaincu Trump que la guerre commerciale va surtout avantager Samsung

 

Le PDG d'Apple, Tim Cook, a profité d'un dîner avec Donald Trump vendredi 17 août 2019 pour prier le locataire de la maison blanche de ne pas lever de nouvelles barrières douanières visant les produits fabriqués en Chine. Le dirigeant serait parvenu à convaincre le président américain que ces nouvelles barrières allaient favoriser son principal concurrent Samsung. De nouvelles taxes doivent entrer en vigueur à compter du 1er septembre 2019. 

Tim Cook

Les grands dirigeants américains continuent de tenter, en coulisses, d'infléchir la politique parfois un peu musclée de la Maison Blanche – et c'est dans ce cadre que Tim Cook et Donald Trump dînaient ensemble vendredi. Cette fois-ci, les deux hommes ont évoqué la guerre commerciale et surtout de l'érection de nouvelles barrières douanières visant les produits fabriqués en Chine à compter du 1er septembre. Certains produits importés verront en effet leur prix renchéri de 10% à cette date. Les AirPods et les Apple Watch en particulier seraient concernés – tandis que les iPhone, iPads et MacBooks seraient pour l'instant épargnés. Mais plus tard, le 15 septembre, de nouvelles taxes à l'import pourraient être levées, touchant un nombre encore plus important de produits.

Tim Cook aurait fait comprendre à Trump qu'en l'état, les nouvelles barrières douanières vont surtout favoriser Samsung

En amont de la rencontre, Donald Trump a rappelé en un tweet, comme c'est devenu coutume, ce qui reste son objectif numéro 1 : que les entreprises américaines, en particulier Apple, re-localisent leur production aux Etats-Unis. “Je dîne ce soir avec Tim Cook de chez Apple. Ils vont dépenser de vastes sommes d'argent aux Etats-Unis. Génial !”. Or, Tim Cook serait parvenu à faire comprendre au président américain que de nouvelles barrières allaient désavantager Apple et surtout favoriser son principal concurrent, Samsung. Le constructeur coréen s'appuie en effet sur des usines au Vietnam, en Inde, Indonésie, la Corée du Sud et d'autres pays d'Asie – autant de marchés épargnés par les sanctions américaines. Mais aussi en Chine, bien que la production dans le pays a drastiquement diminué ces dernières années.

Trump a ainsi expliqué au détour d'une conférence de presse dimanche avoir eu une “excellente rencontre avec Tim Cook” “Tim m'a parlé des barrières douanières. Et l'une des choses [dont il a parlé, ndlr], et qu'il a bien défendues, c'est que Samsung est leur concurrent numéro 1, et que Samsung ne paie pas de barrières douanières [levées par les Etats-Unis, ndlr] car ils sont basés en Corée du Sud”. Et le président américain de poursuivre : “c'est dur pour Apple de payer des taxes douanières s'ils concurrencent une très grosse entreprise qui n'a pas les mêmes obligations. Je lui ait demandé ‘à quel point c'est un bon concurrent?'. Il m'a dit que c'était un très bon concurrent. On a donc Samsung qui ne paie pas les barrières douanières car ils sont localisés ailleurs, principalement en Corée du Sud bien qu'ils sont basés en Corée du Sud. Et je pense que son argumentaire était très convainquant. Donc j'y réfléchis”.

Lire également : Huawei, Android, ARM et Trump – le point sur la situation

Si les arguments de Tim Cook font autant hésiter Donald Trump, c'est sans doute aussi parce que ce dernier s'est mis dans une situation délicate sur ce dossier. L'année dernière, alors que les tensions commerciales avec la Chine s'intensifiaient, les Etats-Unis ont décidé de signer un traité baptisé KORUS avec la Corée du Sud. Traité qui prévoit, entre autres, que les produits électroniques de la péninsule, dont ceux de Samsung, seront exemptés de nouvelles barrières douanières à l'import.

Source : Cnet



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
photo 1558961363 fa8fdf82db35
Google Chrome veut un web sans cookies dès cette année

Google veut la peau des cookies tiers sur Chrome. Cette technologie qui permet de faire de la publicité ciblée est depuis longtemps pointée du doigt pour son manque de respect de la vie privée des utilisateurs. Google veut faire évoluer…

spacex starlink falcon 9 heavy
SpaceX lance un record de 143 satellites en une seule fois

SpaceX vient de pulvériser un nouveau record en mettant en orbite 143 satellites en un seul lancement de fusée Falcon 9. L’essentiel de ces satellites étaient des “cubesat” des satellites miniatures. La firme démontre ainsi sa capacité à casser encore…

Windows 10 dark interface
Windows 10 : le monde sombre promet d’être grandement amélioré

Windows 10 va recevoir une mise à jour d’ampleur en 2021, apportant une refonte totale du design. Le mode sombre, déjà présent sur l’OS, devrait aussi bénéficier d’un ravalement de façade, offrant des menus moins contrastés. Cette mise à jour…

google search
Google pourrait bloquer son moteur de recherche en Australie

Google et Facebook reprochent au gouvernement australien un projet de loi qui les forcerait à négocier une plus juste rémunération avec les médias. Le texte prévoit notamment qu’un arbitre indépendant fixe les montants que les plateformes devront payer si les…

EsEJpFLW4AUS2vB
Windows 10X fonctionne parfaitement sur la Surface Pro 7, la preuve en vidéo

Windows 10X a totalement fuité sur le net et peut être téléchargé par les utilisateurs. Nous avons vu le système d’exploitation installé sur différents terminaux, parfois étonnants, mais qu’en est-il de son utilisation réelle ? Aujourd’hui, un développeur nous montre…