Apple : nourriture empoisonnée, rats, salaire misérable, voici les conditions de travail chez un fournisseur

 

Le 17 décembre dernier, une usine Foxconn, constructeur des iPhone pour le compte d’Apple, a fermé en Inde après plusieurs jours de manifestations. Les employées ont depuis révélé les conditions de travail désastreuses exercées par l’entreprise.

Apple logo
Crédits : Unsplash

En 2019, Foxconn, l’un des constructeurs responsables de la production des iPhone 13, ouvre une usine à Chennai, en Inde. Cette dernière promet la création de 25 000 postes, alors idéal pour le Premier ministre Narendra Modi et son programme « Make in India ». Dans cette ville du sud du pays, ce sont les femmes qui sont assignées à la tâche. Deux ans plus tard, plusieurs employées se mettent en grève, résultant en la fermeture définitive de l’usine le 17 décembre dernier.

Depuis, six d’entre elles ont accepté de témoigner sur les conditions de travail auxquelles elles ont dû se plier. À commencer par le logement, si tant est qu’on peut l’appeler ainsi. Les travailleuses étaient en effet forcées de dormir à la même le sol dans des dortoirs accueillant jusqu’à 30 femmes. Certaines de ces chambres n’étaient pas équipées de toilettes avec l’eau courante. Pour rappel, la loi indienne exige que les salariés disposent d’un logement d’au moins 36 mètres carrés chacun.

Sur le même sujet : L’iPhone est le smartphone 5G le plus vendu au monde, Apple domine le marché

Les employées racontent les conditions de travail désastreuses chez Foxconn

« Les personnes vivant dans ces auberges souffrent toujours d’une maladie ou d’une autre : allergies cutanées, douleurs thoraciques, intoxication alimentaire », explique une employée, avant d’ajouter : « Nous n’en avons pas fait tout un plat parce que nous pensions que le problème serait réglé. Mais maintenant, cela a touché beaucoup de gens ». Ce n’est que lorsque plusieurs salariés se plaignent d’intoxication alimentaire que la protestation éclate.

250 d’entre eux ont été empoisonnés par la nourriture qu’on leur a servie. Après inspection, les autorités ont découvert des rats ainsi qu’un mauvais drainage des eaux dans la cuisine de l’auberge. « Nous avons constaté que certains des dortoirs et salles à manger éloignés utilisés pour les employés ne répondent pas à nos exigences et nous travaillons avec le fournisseur pour nous assurer qu’un ensemble complet de mesures correctives est rapidement mis en œuvre », a réagi Apple.

De son côté, Foxconn a déclaré vouloir restructurer le management local et prendre des mesures drastiques pour améliorer les conditions de travail des employés, sans donner plus de précision. Ce scandale éclate alors qu’Apple espère mettre fin à la pénurie d’iPhone 13 d’ici février 2022. Pour ce travail, les femmes employées par l’usine touchent 124 € par mois.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !