Apple Music propose, comme la plupart des services de musique en ligne, le dernier album de Philippe Katerine. Mais la marque à la pomme, qui ne fait décidément rien comme tout le monde, a décidé de flouter la pochette de l’album.

Apple Censure Philipe Katerine

Sorti le 8 novembre dernier, le dernier opus de Philippe Katerine compte 20 titres, dont quelques collaborations avec les artistes Angèle, Oxmo Puccino, Gérard Depardieu ou encore Léa Seydoux. Sur la pochette cet album intitulé Confessions, le chanteur arbore de fausses oreilles et un long nez (à l’allure phallique ?). Et c’est visiblement ce dernier élément qui a posé problème à Apple Music : le service de musique a censuré le faux appendice, sans en exprimer publiquement la raison.

Apple Music censure le faux nez de Philippe Katerine, un problème d’algorithme ?

Mais alors, pourquoi le faux nez a-t-il été censuré par Apple ? La réponse pourrait se trouver soit du côté humain, soit de celui de l’algorithme chargé d’analyser les pochettes des albums. Quoi qu’il en soit, le nez pourrait avoir été identifié comme un pénis, ce qu’une plateforme musicale comme celle d’Apple ne peut se permettre de laisser passer. Pourtant, chez les concurrents, la pochette n’est pas floutée. Chez Spotify et  Deezer, qui recense plus de contenu que ses deux rivaux, le faux nez apparait bel et bien tel que l’artiste l’a imaginé pour orner son dernier album.

Ce n’est pas la première fois qu’un service de streaming audio censure la pochette d’un album. En 2016, Tri Yann sortait un album intitulé La belle Enchantée. La pochette utilisait une gravure de Georges Lacombe, sur laquelle apparaît le postérieur d’une femme dénudée. Sous la pression de se voir banni par Deezer et d’iTunes, le groupe nantais avait dû couvrir la dame d’un maillot de bain d’époque.

Lire aussi : Disney va modifier et censurer certains films et dessins animés disponibles sur Disney+



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OLED : vos cheveux peuvent être recyclés en écrans dernier cri

Des scientifiques australiens ont trouvé une nouvelle méthode pour fabriquer des écrans OLED flexibles : utiliser des cheveux humains. Cette manière de faire peu conventionnelle permet de puiser dans une ressource jusque-là inexploitée. A un cheveu de révolutionner l’industrie. Des scientifiques…

Cette clé USB ne protège pas de la 5G, c’est une arnaque

La 5GbioShield est une clé USB censée protéger l’utilisateur des ondes 5G. Derrière cette affirmation farfelue se cache en réalité une arnaque bien montée par une société britannique. Vendue 315 euros, c’est en réalité un produit à 5 euros. Non,…