Apple : la France inflige une nouvelle amende pour abus de position dominante

Apple s’apprête à écoper d’une nouvelle amende. Suite à une plainte déposée en 2012, l’Autorité de la concurrence française va en effet épingler la marque californienne pour «abus de position dominante» et «concurrence déloyale».  Le montant de l’amende sera dévoilé lundi 16 mars à 10H lors d’une conférence de presse.

Apple classement innovation

La France va infliger une nouvelle amende à Apple, rapportent nos confrères de Reuters. L’autorité de la concurrence (ADLC) accuse en effet le constructeur américain de pratiques anti-concurrentielles dans le cadre de son réseau de vente et de distribution dans l’Hexagone. L’enquête de l’ADLC fait suite à une plainte déposée en 2012 par eBizcuss, le premier revendeur officiel de produits Apple en France.

Lire également : Apple assure avoir créé 236 000 emplois en France grâce à l’App Store

Dans les années 90, eBizcuss détenait 15 magasins de vente des produits Apple et profitait du titre d’Apple Premium Reseller. Quand Apple a lancé les premiers Apple Store en France à partir de 2001, les ventes d’eBizcuss se sont rapidement écroulées. En juin 2012, l’entreprise a fini par déclarer faillite. Avant de fermer ses portes, eBizcuss a déposé plusieurs plaintes à l’encontre d’Apple, qu’il accuse « d’abus de position dominante et de dépendance économique ».

Une seconde amende pour Apple en France en moins de trois mois

Dans le détail, la firme regrettait notamment les règles imposées par Apple à ses revendeurs officiels. Selon eBizcuss, Apple contraint en effet les Premium Reseller à se fournir chez trois grossistes précis, Ingram, Tech data et Virgin Mobile. L’entreprise accuse Apple d’avoir négocié des tarifs avantageux avec ses grossistes au détriment de revendeurs comme eBizcuss. Une enquête de l’autorité de la concurrence a donc été ouverte.

Pour rappel, Apple a déjà écopé d’une amende de 25 millions d’euros en France en février 2020. La direction générale des fraudes (DGCCRF) accusait la firme d’avoir eu recours à une « pratique commerciale trompeuse par omission » en bridant certains modèles d’iPhone à l’insu des acheteurs.

Source : Reuters



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 12 : 80% des écrans OLED seraient signés Samsung

L’écran de l’iPhone 12 serait cette année encore signé Samsung sur 80% des unités. Ce chiffre serait la conséquence d’un partenariat avec Samsung en amont du lancement de l’iPhone X. Les autres fournisseurs sont LG et le chinois BOE. Le…

iOS 13.5 : un bug provoque des mises à jour en boucle

iOS 13.5 est victime d’un nouveau bug. Selon le site MacRumors, une anomalie dans la dernière mise à jour d’iOS 13.5 provoque des réinstallations de mises à jour inexpliquées et rend certaines applications inutilisables. Ce dysfonctionnement pourrait être lié à…

Les Apple Glass arriveraient en 2021 avec une édition Steve Jobs

Les Apple Glass seraient présentées en 2021. Le site Digitimes affirme en effet que la production des lunettes connectées serait prévue pour le début de l’année prochaine. Une « Steve Jobs Heritage Edition » pourrait même être au programme. Les…

iPhone 12 : voici la première photo de la carte mère

Une photo de la carte mère d’un iPhone 12 est apparue sur les réseaux sociaux. La fuite montre un circuit imprimé en forme de L plus allongé que le composant intégré aux iPhone 11 l’an dernier. Sans surprise, l’unité de…

iPhone 12 : une fuite dévoile tout ce qu’il faut savoir sur les écrans

Les iPhone 12 d’Apple continuent de dévoiler tous leurs secrets. Une nouvelle fuite dévoile aujourd’hui tout ce qu’il faut savoir sur les 4 écrans OLED. Résolution, taille, fournisseurs…On fait le point sur les dernières informations disponibles.  Ce 18 mai 2020,…