Donald Trump annonce une taxe de 10% sur les smartphones fabriqués en Chine

Donald Trump vient d’annoncer une taxe de 10% sur 300 milliards de dollars de biens et produits importés de Chine à partir du 1er septembre 2019. Sont concernés de nombreux appareils électroniques comme les smartphones et ordinateurs portables.

donald trump
Crédit : Michael Vadon / Wikimedia

Dans une série de tweets, Donald Trump a de nouveau menacé la Chine. Alors que les tensions semblaient légèrement s’apaiser au cours des dernières semaines, le Président des États-Unis a lancé une nouvelle offensive ce 1er août 2019. Il annonce notamment qu’à partir du 1er septembre 2019, 300 milliards de dollars de bien importés par les États-Unis depuis la Chine seront soumis à une taxe de 10%.

Donald Trump annonce 10% de taxes sur les smartphones importés de Chine

« Nos représentants viennent de rentrer de Chine où ils ont eu des discussions constructives sur un futur accord commercial. Nous pensions avoir conclu un accord avec la Chine il y a trois mois, mais malheureusement, la Chine a décidé de le renégocier avant de signer », explique Donald Trump sur le réseau social aux gazouillis. « Plus récemment, la Chine a accepté d’acheter des produits agricoles des États-Unis en grande quantité, mais ne l’a finalement pas fait. De plus, mon ami le président Xi a déclaré qu’il arrêterait la vente de fentanyl aux États-Unis – cela ne s’est jamais produit et beaucoup d’Américains continuent de mourir ! Les négociations commerciales se poursuivent », ajoute-t-il.

Lire aussi : PS5 : Sony prévient que son prix pourrait être plus élevé que prévu à cause de Trump

On passe ensuite aux sanctions : « En attendant que les négociations s’achèvent, les États-Unis commenceront le 1er septembre à appliquer une petite taxe de 10% sur les 300 milliards de dollars restants de biens et produits en provenance de Chine et entrant dans notre pays. Cela n’inclut pas les 250 milliards de dollars déjà tarifés à 25% ». Parmi les produits concernés, on retrouve de nombreux appareils technologiques, dont les smartphones qui échappaient jusqu’ici à la politique douanière agressive du gouvernement américain.

C’est un peu moins pire que prévu puisqu’initialement, Donald Trump envisageait d’imposer une barrière douanière à hauteur de 25% sur ces produits, comme lors de la première vague de biens surtaxés. A l’époque, Apple considérait qu’une taxe à 25% sur les importations chinoises serait un désastre et avait écrit une lettre au Bureau du représentant américain au commerce. Des groupes comme Dell, HP, Intel et Microsoft avaient également tiré la sonnette d’alarme.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les ventes de smartphones toujours en chute libre au 2ème trimestre 2019

Les ventes de smartphones ont baissé de 2.3% au cours du second trimestre de 2019, rapporte le cabinet d’analyse IDC. Au cours de la période, les constructeurs n’ont écoulé que 333,2 millions de téléphones dans le monde. Néanmoins, le marché affiche une légère progression…

Libra : Facebook pourrait annuler le lancement de sa cryptomonnaie

Facebook devrait décaler, voire pourrait purement annuler le lancement de sa cryptomonnaie Libra. La firme de Mark Zuckerberg admet que le chantier technologie est gigantesque et qu’elle manque d’expérience et d’expertise en la matière. Sans parler de la défiance des…

Amazon mise sur la livraison en 24 h pour ses abonnés Prime

Amazon généralise la livraison en 24 heures aux Etats-Unis. Amazon cherche ainsi à sécuriser un avantage concurrentiel stratégique. Mais pour l’heure, cette décision entame surtout la rentabilité du géant de la distribution.  Amazon est en train de généraliser la livraison en…

Libra : Mark Zuckerberg défend la cryptomonnaie de Facebook

Libra ne doit pas susciter d’inquiétudes, estime Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook explique que le projet est sûr, stable et bien régulé. Il s’en est assuré en tissant des partenariats avec des poids lourds de la tech, des télécoms…