Apple augmente le salaire des employés jusqu’à 45% pour empêcher les démissions

 

Apple annonce un large plan d’amélioration des salaires pour ses employés aux États-Unis. Cette hausse peut aller jusqu’à 45%. Cela concerne notamment les employés qui sont payés à l’heure, comme dans les Apple Store ou les Genius Bar. Les collaborateurs situés dans les bureaux sont également concernés. Le but est d’endiguer les démissions massives et d’empêcher la formation d’un syndicat.

Apple Store
Crédits : Unsplash

Depuis quelques mois, Apple fait l’objet d’un large mouvement social aux États-Unis. Et cela touche notamment les salariés qui sont payés à l’heure, c’est-à-dire ceux qui sont postés dans les Apple Store et les Genius Bar. Mais ce ne sont pas les seuls concernés puisque les mécontentements se font sentir également dans les bureaux d’Apple. Ce sont plusieurs millions de personnes qui ont démissionné durant le printemps. Parallèlement, certains employés des Apple Store, notamment à Atlanta, s’organisent pour créer le premier syndicat au sein d’Apple.

Lire aussi – Apple : nourriture empoisonnée, rats, salaire misérable, voici les conditions de travail chez un fournisseur

La fidélisation des employés est pourtant extrêmement importante. Elle permet de conserver en interne les connaissances de l’entreprise, elle améliore les performances (puisque le salarié s’améliore) et elle réduit le coût (en temps et en argent) de la formation interne des nouveaux collaborateurs. Mais, pour convaincre les salariés de rester, il faut aussi savoir donner. Et Apple vient justement de prendre une décision dans ce sens.

Les employés d'Apple vont recevoir une augmentation de salaire jusqu'à 45 %

Le Wall Street Journal rapporte en effet qu’Apple vient d’annoncer à ses employés américains qu’une vaste campagne d’augmentation de salaire allait avoir lieu. Elle va bien sûr concerner les salariés payés à l’heure. Leur paie va augmenter. Et, surtout, le salaire d’entrée de cette catégorie va également être réévalué. Selon le quotidien américain, il atteindra les 22 dollars de l’heure, soit une augmentation de 45 % par rapport au salaire d’entrée en 2018.

Les salariés dans les bureaux ne sont pas oubliés. Un porte-parole de la firme au Wall Street Journal que certains d’entre eux verront leur évaluation annuelle être avancée de plusieurs mois afin que leur augmentation soit prise en compte dès le mois de juillet. Le but est d’apaiser les tensions salariales, de réduire le nombre de personnes susceptibles d’encourager la formation du syndicat des employés des Apple Store et de réduire à son minimum le départ des collaborateurs.

Apple, Amazon, Google et Microsoft sont les victimes indirectes de l'inflation aux Etats-Unis

Aux États-Unis, le taux de chômage est actuellement très bas : 3,6 %. À l’inverse, le taux d’inflation est très fort : 8,3 % en avril 2022. C’est le plus haut taux depuis 40 ans. Les employés sont donc de plus en plus mécontents et, compte tenu des conditions de marché, prennent, plus encore qu’avant, la décision de partir chercher un poste où la rémunération est meilleure. C’est notamment le cas dans les secteurs technologiques. Apple n’est pas la seule concernée : Google (chez qui un syndicat a été créé en 2021), Microsoft et Amazon le sont également. Et tous ont pris des décisions similaires ces derniers mois.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !