Apple est accusé de vendre des Apple Watch défaillantes et dangereuses pour les porteurs

 

 

Apple est accusé de commercialiser des Apple Watch défectueuses. D'après une plainte déposée en Californie, la batterie de certains modèles souffre d'un grave défaut de conception. Ce défaut risque d'abîmer l'écran et de mettre en danger les porteurs d'une montre connectée. 

test apple watch series 6

Ce jeudi 9 décembre 2021, une plainte collective a été déposée contre Apple devant un tribunal de Californie. D'après les plaignants, l'Apple Watch, la montre connectée de la marque, représente une menace cachée pour la sécurité des utilisateurs. Tous les modèles de la gamme, de la Watch 0 et la récente Apple Watch Series 7 en passant par l'Apple Watch Series 4, sont visées par la plainte.

D'après le recours collectif, l'Apple Watch ne dispose pas de suffisamment d'espace interne pour loger une batterie qui gonfle. En effet, il arrive que la batteries de certaines montres, notamment les premiers modèles commercialisés, se mette à gonfler après quelques années d'utilisation.

Sur le même thème : L’Apple Watch a sauvé la vie de cette femme souffrant de problèmes cardiaques

L'Apple Watch représenterait un danger pour les porteurs

La batterie déloge alors l'écran tactile de la structure. Les techniciens d'Apple doivent alors replacer la dalle AMOLED dans le cadre d‘un programme de réparation gratuit. Dans certains cas, des acheteurs ont obtenu une Apple Watch plus récente en échange. La plainte affirme que ce défaut de conception met en danger les usagers.

L'écran fissuré pourrait blesser le porteur de l'Apple Watch avec ses bords acérés, avance le recours collectif. La plainte assure qu'Apple aurait pu éviter de mettre en danger ses clients en accroissant l'espace de l'habitacle interne de la montre. “‘Apple n'a pas alloué suffisamment d'espace à l'intérieur de l'Apple Watch pour qu'elle se dilate librement sans affecter le cadran de l'écran”, regrette l'action en justice, qui souligne que le constructeur n'a pensé à aucune protection.

Le recours affirme qu'Apple est conscient des défauts de conception de la batterie de ses smartwatchs. “Apple a omis de divulguer que les montres contenaient le défaut qui les ferait tomber en panne et en ferait un danger déraisonnable pour la sécurité du porteur. Cela rend les montres impropres aux utilisations annoncées par Apple”, tacle la plainte. Les plaignants exigent qu'Apple reconnaisse ses torts. Sans surprise, ils réclament aussi des dommages et interêts à la firme américaine.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !