AnTuTu : top 10 des smartphones Android les plus puissants de février 2019

Maj. le 2 avril 2019 à 22 h 12 min

AnTuTu vient de mettre en ligne le top 10 des smartphones Android les plus puissants du mois de février 2019. Ce mois-ci, un nouvel outsider s’est imposé en tête de classement, il s’agit du Xiaomi Mi 9. Sans surprise, le top est une nouvelle fois dominé par le SoC Snapdragon 855 de Qualcomm. On fait le tour. 

top antutu fevrier 2019

Comme tous les mois, AnTuTu a publié son classement des smartphones Android les plus puissants du marché chinois. En février 2019, le podium a été bouleversé par l’arrivée du Xiaomi Mi 9, le nouveau flagship milieu de gamme du constructeur chinois.

Voici le classement des plus puissants smartphones Android de février 2019 selon AnTuTu

Grâce à son SoC Snapdragon 855 de Qualcomm couplé à 12 Go de RAM, le smartphone surpasse le ZTE  Nubia Red Magic Mars, en tête du classement AnTuTu de janvier 2019. C’est une belle performance pour le Xiaomi M9, qui est proposé à un prix de départ de 469,90 € en France.

A la deuxième place, le Lenovo Z5 Pro GT parvient à s’imposer grâce à son Snapdragon 855 et ses 12 Go de mémoire vive. Le smartphone est actuellement réservé au marché chinois. Pour le moment, rien n’indique que le téléphone puisse un jour débarquer sur le marché européen. En 3ème position, on trouve donc le ZTE  Nubia Red Magic Mars, un smartphone gaming avec SoC Snapdragon 845  et 10 Go de mémoire vive.

Lire aussi : AnTuTu lance AI Review – téléchargez l’APK pour benchmarker l’IA de votre smartphone

Sans surprise, le Mate 20 dégringole à la 4ème position. Avec son SoC Kirin 980 fabriqué par HiSilicon, une filiale du constructeur chinois, le flasghip se laisse peu à peu distancer par les terminaux alimentés par un processeur Qualcomm. Il est suivi par le Honor 20, un milieu de gamme avec SoC Kirin 980, par le Huawei Mate 20 X, le smartphone gaming avec stylet, et par le Honor Magic 2.

L’Asus Rog Phone, le Xiaomi Black Shark Helo et le Xiaomi Mi 8 (qui fait un retour discret dans le top), ferment la marche. Ce mois-ci, on notera l’éviction du OnePlus 6T et du Vivo Nex, deux terminaux cantonnés au Snapdragon 845. Voici le classement complet :

  1. Xiaomi Mi 9 (SoC Snapdragon 855)
  2. Lenovo Z5 Pro GT  (SoC Snapdragon 855)
  3. ZTE  Nubia Red Magic Mars (SoC Snapdragon 845)
  4. Huawei Mate 20 (SoC Kirin 980)
  5. Honor 20 (SoC Kirin 980)
  6. Huawei Mate 20 X (SoC Kirin 980)
  7. Honor Magic 2 (SoC Kirin 980)
  8. Asus Rog Phone (SoC Kirin 980)
  9. Xiaomi Black Shark Helo (SoC Snapdragon 845)
  10. Xiaomi Mi 8 (SoC Snapdragon 845)

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…