Android : le prix des publicités explose à cause des mesures anti-pistage d’iOS 14.5

L’arrivée des mesures anti-pistage d’iOS 14.5 provoque un changement dans le prix des espaces publicitaires dans iOS, mais aussi dans Android. Une étude affirme que les bandeaux affichés par des iPhone deviennent moins chers et le prix des bandeaux affichés sur Android augmente. Seulement 4% des utilisateurs d’iPhone ont accepté d’être traqués.

facebook menace payant ios 14

La publicité, c’est bien. Si elle apporte une information intéressante, elle apporte de la valeur. C’est tout l’intérêt du tracking : si vous cherchez un jeu et qu’une boutique le propose moins cher, vous aurez dépensé moins. Mais il faut que cela reste mesuré. Il ne faut pas qu’elle gâche l’expérience (trop de publicité, c’est mauvais). Et il ne faut pas qu’elle soit intrusive. L’espionnage, personne n’aime ça.

Lire aussi – Google assure qu’il « protège votre vie privée » dans Gmail, Drive et Photos

Depuis plusieurs mois (voire plusieurs années), certaines initiatives sont prises pour limiter l’exposition des Internautes à la publicité. Cela passe par des navigateurs comme Brave, qui rejette les cookies ou masque l’identité des Internautes. Ou encore l’identité anonyme voulue par Google pour que les publicitaires continuent de profiter d’un certain niveau de profil, sans déterminer précisément le chemin de navigation. Ou enfin les mesures anti-pistage d’Apple implémentée dans les iPhone avec iOS 14.5.

Ces mesures, qui empêchent les sites et les applications d’accéder à certaines données nécessaires pour créer des profils d’Internaute, ont été accueillies favorablement par les utilisateurs. Mais moins par ceux qui vivent de la publicité. Nous avons évoqué à plusieurs reprises le cas de Facebook qui demandait à ses usagers d’accepter le pistage sous peine de devenir payant. Un chantage qui n’a pas marché, puisqu’une minorité d’utilisateurs préfèrent ne pas être traqués.

Les publicités sur Android coûtent 30 % cher que sur iOS

Les publicitaires non plus ne sont pas contents. Parce que les profils sont moins ciblés, ils ne sont plus prêts à payer aussi cher une publicité afficher sur un iPhone, que ce soit sur un site Web ou une application. Selon des régies publicitaires interrogées par le Wall Street Journal, le prix est en baisse. Cela confirme une autre information selon laquelle les annonceurs préfèrent maintenant aller sur Android que sur iOS. Un afflux qui a un impact sur le prix de l’espace. Selon le quotidien new-yorkais, les prix sur Android sont désormais 30 % plus élevés que sur iOS.

Si cela parait être une bonne nouvelle pour les utilisateurs d’iOS, notre avis est, en définitive, plus nuancé. Pourquoi ? Parce que de nombreux services s’appuient sur les revenus publicitaires. Si les publicités qu’elles affichent rapportent moins, cela met en péril leur modèle économique. Comment Apple va-t-elle protéger l’écosystème qu’elle se targue d’avoir créé avec l’App Store ? Voilà une question à laquelle il sera difficile de répondre.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !