Android : l’antivirus Google Play Protect est une passoire, il laisse passer 70 % des logiciels espions

 

Google Play Protect, le système de défense contre les logiciels malveillants intégré à Android, a échoué aux tests en conditions réelles du laboratoire de tests antivirus AV-TEST. Il ne détecterait que 31 % des logiciels espions.

Android 11
Crédit : Unsplash

Google a développé un antivirus intégré pour Android, appelée Google Play Protect, mais il est important de noter que cette défense intégrée n'a pas donné d'excellents résultats. En effet, selon les tests réalisés par AV-TEST, un laboratoire qui teste différents antivirus, Play Protect présente des performances médiocres lorsqu'il s'agit de protéger les utilisateurs d'Android contre les différents types de logiciels malveillants qui existent actuellement.

Chaque application de sécurité devait détecter 29 menaces uniques de logiciels espions. L'analyse a été réalisée en juillet 2021. Il est choquant de constater que les pires résultats ont été obtenus, et de loin, par l'application native Google Play Protect. Elle n'a réussi à détecter que 9 menaces sur 29, ce qui constitue un taux de réussite de 31 %.

Google Play Protect
Crédit : AV Test

Google fait moins bien que les autres antivirus sur Android

Neuf des 15 applications prises en compte dans l'étude ont obtenu la note maximale de 18 dans le test d'endurance. Ces applications ont été créées par Avast, AVG, Bitdefender, F-Secure, G DATA, Kaspersky, McAfee, NortonLifeLock et Trend Micro. Ils sont suivis par les applications d'Avira, Protected.net, securiON et AhnLab, avec 17,8 à 17,1 points. La société australienne Ikarus a également obtenu 16 points. Cependant, Google Play Protect est encore une fois le dernier de la série, avec seulement 6 points.

D'après les résultats, Google Play Protect n'a détecté que deux tiers des 20 000 applications malveillantes utilisées pour vérifier l'efficacité des applications de détection des logiciels malveillants sur Android. Compte tenu de l'augmentation des cyberattaques et des préoccupations relatives à la vie privée des utilisateurs, ce chiffre est alarmant.

Un utilisateur non averti pourrait supposer que l'efficacité de Play Protect est équivalente à celle des autres logiciels de sécurité, mais il n’en est rien. Devant l’échec de l’antivirus de Google, qui est pourtant le plus utilisé au monde, on ne peut donc que vous conseiller d’installer un nouvel antivirus sur votre smartphone Android en attendant que Google ne règle les problèmes de Play Protect. Du côté de Microsoft, l'antivirus Windows Defender est pourtant aussi efficace que Kaspersky ou encore Symantec.

Google Play Protect
Crédit : AV Test

Source : AV Test



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !