Android : Google a caché les paramètres de confidentialité pour que les utilisateurs ne les désactivent pas

 

Des documents contenus dans le procès intenté par l'Arizona à Google ont dévoilé que les dirigeants et les ingénieurs de l'entreprise savaient que le géant de la recherche avait fait en sorte que les utilisateurs de smartphones aient du mal à préserver la confidentialité des informations de localisation.

Android

Alors que Google a récemment amélioré la protection de la vie privée avec Android 12, l’entreprise américaine n’a pas toujours été un bon élève dans ce domaine. En effet, selon des documents découverts par nos confrères de Business Insider, Google a rendu les paramètres de localisation plus difficiles à trouver dans son système d’exploitation Android afin que les gens ne les désactivent pas.

Cette mesure visait à préserver les efforts de collecte de données qui alimentent les activités publicitaires lucratives du géant technologique, selon les documents judiciaires qui ont été révélés. Le mois dernier, nous apprenions d’ailleurs qu’une plainte avait été déposée contre Google en France pour le traçage des smartphones.

Google a forcé les fabricants à cacher les paramètres de confidentialité

Google aurait décidé de cacher les paramètres relatifs à la localisation après avoir constaté une « augmentation substantielle » du nombre d'appareils désactivant ces paramètres lorsqu'on leur présentait des options facilement accessibles. Cela posait un problème au géant du numérique, puisqu’il se sert de ces données collectées pour faire des campagnes de publicité ciblées. Google aurait donc pris la décision d’enfouir ces paramètres dans les options d’Android, afin de rendre la tâche plus difficile à ceux qui souhaitaient les désactiver.

Selon les avocats de l'Arizona, le géant de la technologie a également « réussi à faire pression » sur des fabricants de smartphones comme LG pour qu'elles enterrent les paramètres de localisation dans leurs smartphones. Pourtant, le document révèle également que Google continuait tout de même à collecter des données de localisation même lorsque les utilisateurs avaient désactivé le partage de la localisation, on peut donc se demander pourquoi l’entreprise s’est donné autant de mal à cacher ces paramètres.

À lire également : Google est condamné pour avoir localisé les smartphones Android sans l’accord des utilisateurs

Pour les utilisateurs qui souhaitent vraiment ne pas être pistés par Google, la tâche ne serait pas si simple. La difficulté de cacher son emplacement à Google a été révélée dans une déposition de Jack Menzel, ancien vice-président de Google chargé de Google Maps. En effet, il a déclaré que les internautes devaient intentionnellement tromper Google en définissant leurs adresses enregistrées comme des lieux aléatoires, afin qu'il ne pas puisse déterminer correctement leurs lieux de résidence et de travail.

Source : Business Insider



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !