Android 5.0 Lollipop : 20 fonctionnalités phares décryptées !

Maj. le 16 novembre 2017 à 23 h 57 min

C’est désormais officiel ! Android 5.0 se nomme donc Lollipop. L’un des premiers noms à avoir émergé sur le web était donc le bon. Google aura joué les petits cachottiers jusqu’au dernier moment. Lors de sa présentation au Google I/O, le système d’exploitation se contentait d’un sobre Android L. Les premiers appareils à en profiter seront les nouveaux Nexus 6, Nexus 9 ainsi que le Nexus Player. Mais bien d’autres smartphones et tablettes y auront droit ces prochains mois.

Le Material Design habille Android 5.0 Lollipop

  • A quoi faut-il s’attendre avec Android 5.0 ? Au niveau visuel, le Material Design ne passe pas inaperçu. A travers ce nom se cache toute la refonte graphique opérée par Google sur son OS. Oubliez l’esthétique vaguement inspirée de Tron avec Android Ice Cream Sandwich, ici l’accent est mis sur de nouvelles icônes, de nouvelles couleurs et des animations originales, le tout à la sauce flat design soit très « plat ». Dans le même ordre d’idée, le multi-tâche a aussi été revu et s’affiche désormais à la manière des onglets de Chrome pour plus d’efficacité.
  • Autre changement, l’adoption du responsive. Derrière ce terme se cache l’idée que chaque application est capable de se mettre aux bonnes dimensions de votre appareil, indépendamment de sa diagonale ou de sa taille.

Batterie : plus c’est long, meilleur c’est ?

  • Autre apport de cette nouvelle version majeure, de nombreux ajustements sur la consommation énergétique. Les développeurs exploiteraient ainsi de multiples astuces afin de maintenir la charge le plus longtemps possible. Nous avons hâte de vérifier ce point précis lors de la sortie effective du système d’exploitation. Google communique déjà sur 90 minutes supplémentaires (au maximum) sur un Nexus 5 qui ferait la migration vers Android 5.0 sans changer le moindre paramètre. Pas mal !
  • Au niveau du Projet Volta, signalons la présence d’une API destinée aux développeurs d’applications qui permettrait là-aussi de gagner en autonomie globale en sollicitant moins le couple CPU/GPU, probablement en évitant de « réveiller » le smartphone de façon intempestive, un élément trop souvent oublié sous Android 4.4.

Le Kill Switch : la sécurité au coeur de Android 5.0

  • Comme annoncé depuis plusieurs semaines, Android 5.0 Lollipop active par défaut le chiffrement des données personnelles. En pratique, en cas d’utilisation par une tierce personne, sans le code de déverrouillage, il sera impossible de récupérer les photos de l’appareil ou d’autres éléments de la partition destinée aux utilisateurs.
  • Autre nouveauté, le Kill Switch. Derrière ce nom se cachent de nouvelles fonctions pour enrichir la panoplie des commandes à distance en cas de vol par exemple. Il serait d’ailleurs impossible de réinitialiser les paramètres du smartphone sans indiquer son identifiant et le mot de passe (votre compte Google donc). A vérifier dans les faits, car un passage par le mode Recovery permettrait très facilement de contourner cette brillante idée.
  • Autre joyeuse nouvelle dont on se demande bien pourquoi ce n’est pas encore intégré tant ça semblait logique. Avec Android Smart Lock, il sera possible de déverrouiller son smartphone sans le moindre code mais simplement en le mettant en contact avec sa montre connectée ou tout autre objet disposant d’un système Android 5.0.

Le multicompte : plus on est de fous, plus on rit !

  • Le mot d’ordre est simple. Il sera possible de créer autant de compte qu’il y a d’utilisateurs sur l’appareil concerné. Avec cette idée brillante, chacun aura sa session de Candy Crush ou de Spiderman Unlimited. Fini le temps où votre copine venait bousiller votre partie bien engagée. Merci Google pour la paix des ménages !
  • Pour le possesseur de l’appareil, probablement l’administrateur, il y a moyen de donner accès ou non aux appels et aux textos à un autre utilisateur enregistré. Une fonction qui sera appréciée des parents par exemple, qui pourront ainsi laissé jouer leurs enfants sans craindre d’avoir une facture de portable salée.
  • Le mode invité permettra dans le même ordre d’idée de prêter son précieux sans que la moindre donnée personnelle soit accessible. Votre copine veut appeler Grand-Maman et elle a oublié son portable ? Pas de problème pour lui prêter sans qu’elle ne fouine dans vos textos dans la foulée.
  • Dernière option et pas des moindres, vous avez oublié votre smartphone chez vous et vous avez besoin d’envoyer un texto à Günther de toute urgence. Si votre ami a aussi un Android 5.0, pas de problème. Il suffira de se logger sur votre téléphone à partir d’un autre smartphone afin d’accéder à vos fonctions privées (textos, appels, etc). Cette fonction sera fonctionnelle sous réserve que le terminal oublié soit sous une couverture 3G/4G ou connecté à un réseau WiFi.

Performances, expérience utilisateur, vers l’infini et au-delà !

  • Sous le capot, Android Lollipop propose plus de 5000 nouvelles API qui seront très utiles pour les développeurs d’applications. L’accent est ici mis sur le collaboratif. Android souhaite que les appareils communiquent mieux les uns avec les autres.
  • On le sait depuis quelques temps, Android abandonne la machine virtuelle Dalvik au profit de ART (Android RunTime). Dans la pratique, vos applications seront un petit peu plus longues à installer mais leurs exécutions et leurs lancements seront plus rapides. Un bénéfice dont nous, éternels hommes pressés modernes, apprécierons immédiatement les bienfaits.

  • Android 5.0 exploitera le jeu d’instructions x86_64. Il sera donc le premier OS de Google à exploiter le 64 Bits et la Nexus 9 devrait nous le prouver d’ici quelques semaines suivie de bien d’autres appareils.
  • Grâce à OpenGL ES 3.1, nos jeux 3D devraient encore franchir une étape pour être toujours plus impressionnants. A quand Angry Birds en photo-réalisme ?

Des notifications toujours plus smart !

  • Android 5.0 Lollipop propose aussi un tout nouveau centre de notifications bien plus agréable à l’usage. Celui-ci pourra afficher des notifications directement sur le lock screen (iOS le pratique depuis plusieurs années) et il sera même possible de répondre à un texto pendant votre jeu préféré.
  • Les notifications de l’écran d’accueil permettront aussi d’agir directement de la meilleure façon sans même ouvrir l’application qui les a émises.

  • Dans le même ordre de nouveautés, un appel téléphonique n’interrompra plus votre partie de Rayman Fiesta Run, une notification vous proposera plutôt de décrocher ou de rejeter le malotru qui ose vous perturber dans la courses au meilleur score.
  • Notons aussi qu’il est désormais possible de supprimer toutes les notifications actives d’un seul geste en utilisant le nouveau bouton prévu à cet effet. Un gain de temps appréciable.
  • Enfin, un dispositif de filtrage permettra de seulement notifier sur l’écran de verrouillage et dans vos applications les contacts ou applications qui vous sont vitaux. Kévin aime vous spammer de SMS à toute heure ? Hop sur la liste pas prioritaire et on n’en parle plus.

Le système devrait être très prochainement disponible sur toute la gamme Nexus (Nexus 6 et Nexus 9 en tête) de Google puis sur tous les terminaux compatibles suivant les constructeurs. Avez-vous hâte d’installer Android Lollipop sur votre smartphone ?

À lire également :

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 9.0 Pie : la liste des smartphones compatibles

Android P 9.0 est disponible sous la forme d’une version Developer Preview. Sa sortie est prévue pour le troisième trimestre 2018, certainement en août. Retrouvez ici la liste de tous les smartphones compatibles Android P 9.0.