Amende Google : la France récupérerait plus de 650 millions d’euros

 

L'amende record de 4,3 milliards d'euros infligée par la Commission Européenne à Google pourrait rapporter plus de 650 millions d'euros à la France. Le journal Le Parisien rappelle en effet que le montant des amendes infligées par la Commission est ensuite reversé aux Etats-membres de l'UE à hauteur de leur contribution au budget de l'Union. Néanmoins, Google a interjetté appel de cette décision, ce qui signifie que cette somme ne se retrouvera pas dans le budget du gouvernement avant plusieurs années – dans le meilleur des cas.

amende commission europeenne

Le journal Le Parisien répond dans un dossier à une question très importante : suite à l'énorme amende visant Google, qui récupèrera concrètement les fonds ? On pourrait en effet penser que cela viendrait nourrir le budget d'une Union en quête de ressources. Et pourtant ce n'est pas du tout le cas : les textes prévoient en effet que “les amendes de concurrence sont reversées aux Etats membres, au prorata de leur contribution au budget européen”, comme l'explique Guillaume Roty, cité par le quotidien. De quoi encore heurter la sensibilité de Donald Trump ?

Amende Google : pourquoi la France va toucher le “jackpot” dans quelques années

La France contribuant à hauteur de 15% du budget total de l'Union, le pays peut en effet espérer récupérer à lui seul plus de 650 millions d'euros sur les 4,3 milliards d'euros d'amende. Sachant qu'en plus de cela, la décision est assortie d'une lourde astreinte de 5% du chiffre d'affaire quotidien d'Alphabet dans le monde par jour de retard si la firme ne met pas fin à ses pratiques illégales dans les 90 jours. En plus de cette somme, la France devrait donc récupérer 15% pénalités de retard, sans compter les 15% d'une autre amende record de 2,4 milliards d'euros (soit 360 millions d'euros) déjà prononcée contre Google dans une autre affaire antitrust.

Ainsi, au total, la France pourrait bénéficier de plus d'un milliard d'euros de recettes exceptionnelles. Quatre autres Etats devraient également beaucoup bénéficier de l'amende : l'Allemagne, dont la contribution est encore plus élevée, l'Italie, et le Royaume-Uni même si ce dernier sort de l'UE. De là, les États en font ce qu'ils souhaitent. Cet argent n'a en effet pas vocation à indemniser les entreprises lésées : ces dernières pourront s'appuyer sur cette décision pour, si elles le souhaitent, attaquer au cas par cas Google et demander des indemnités.

Ce qui risque de faire mal à Google, vu le poids de ces décisions dans la hiérarchie des normes en Europe : les juges nationaux seront plus enclins à donner raison aux victimes en se basant sur cette jurisprudence. Reste que ce montant bienvenu ne fera dans tous les cas pas partie du budget de l'Etat avant un bon moment. Mercredi 18 juillet, Google a annoncé son intention de faire appel. L'appel bloque les fonds pendant toute la durée de la procédure, qui peut durer plus de deux ans. Comme le dit le dicton : tout vient à point à qui sait attendre…



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • accord clima bitcoin
    Bitcoin, Ethereum : un accord mondial pourrait aboutir sur zéro émission de CO2 d’ici 2040

    Des professionnels du Bitcoin, Ethereum et cryptomonnaies sont à la recherche d’un accord pour réduire l’énorme empreinte carbone du secteur. L’objectif est d’arriver des fermes de minages utilisant 100% d’énergies renouvelables d’ici 2030, et d’atteindre 0 émissions de CO2 nettes…

  • signal envoyer cryptomonnaies
    Signal va permettre d’envoyer des cryptomonnaies à vos amis

    Signal développe un système de paiement qui permettra d’envoyer des cryptomonnaies à vos contacts. Sobrement baptisé Signal Payments, cet outil sera dans un premier temps cantonné au transfert d’une seule devise numérique, le MobileCoin. La fonctionnalité est d’ores et déjà disponible en beta…

  • amazon projet outlets
    Amazon voulait lancer des boutiques physiques pour brader ses produits invendus

    Avant la crise sanitaire mondiale, Amazon avait entrepris le projet de développer un réseau de points de vente physiques pour y vendre ses stocks de produits invendus. Ce réseau se serait composés de magasins permanents, mais également temporaires. Ces boutiques…

  • elon musk twitter
    Elon Musk promet d’envoyer la cryptomonnaie Dogecoin sur la lune

    Elon Musk a une nouvelle fois évoqué le Dogecoin, la cryptomonnaie lancée comme une blague, sur Twitter. Cette fois, le fantasque milliardaire s’est engagé à envoyer la devise numérique sur la lune grâce à SpaceX. Comme on pouvait s’y attendre,…

  • bitcoin
    Bitcoin : il se fait voler 600 000 dollars par une application certifiée sur l’App Store

    Une arnaque par une application certifiée Apple qui lui a coûté 600 000 dollars à Phillipe Christodoulou. Celle-ci s’est fait passer pour Trezor, une entreprise légitime qui stocke le portefeuille Bitcoin de ses clients. En rentrant ses identifiants, la victime s’est rendue…

  • paypal bitcoin
    PayPal permet enfin de payer en Bitcoin et cryptomonnaies

    PayPal l’avait promis en début d’année 2021. C’est désormais chose faite. Les utilisateurs américains peuvent dés maintenant régler leurs achats en Bitcoin, en Ethereum ou encore en LiteCoin. Paypal se charge de convertir les cryptomonnaies en dollars américain. Ces devises…

  • visa amex mastercard
    Visa va accepter les paiements en cryptomonnaies, comme Mastercard

    Visa va désormais accepter les paiements réalisés avec des cryptomonnaies. Dans un premier temps, l’émetteur de cartes bancaires va autoriser les transactions en USDC, un stablecoin basé sur le réseau Ethereum. L’annonce a provoqué une nouvelle envolée du cours du Bitcoin, de l’Ether et…

  • lugh stablecoin casino
    Le Groupe Casino lance Lugh, sa première cryptomonnaie adossée à l’euro

    Le Groupe Casino, avec l’aide de plusieurs entreprises comme la Société Générale, lance une nouvelle cryptomonnaie adossée à l’euro et baptisée Lugh. Cette stablecoin sera disponible dans un premier temps sur la plateforme Coinhouse. Comme vous le savez peut-être, les…

  • ethereum
    Ethereum : qu’est-ce que c’est, comment ouvrir un portefeuille et investir ?

    Ethereum est, après le Bitcoin, l’autre “crypto-star”. Basé lui aussi sur le système du Blockchain, Ethereum se distingue de ce dernier par le fait qu’il ne s’agit pas que d’une cryptomonnaie mais d’une plateforme pour échanger des NFT et mettre…

  • elon musk nft
    Elon Musk refuse de vendre un de ses tweets 1 million de dollars

    Elon Musk a annoncé lundi 15 mars 2021 la vente d’un de ses tweets sur les NFT (actifs dérivés d’Ethereum) sous forme d’un NFT. Or dès le lendemain et après une offre de plus d’un million de dollars, le PDG…