Google : Donald Trump fou furieux après l’amende de 4,3 milliards d’euros infligée par l’Europe

Donald Trump a réagi à l’amende de 4,3 milliards d’euros infligée à Google par l’Union Européenne. Le président des États-Unis a une nouvelle fois usé de son style de communication si particulier pour s’indigner de la situation. Et sous-entendre que des représailles allaient arriver.

Donald Trump
Crédit : Gage Skidmore / Wikimedia Commons

Donald Trump n’a pas du tout apprécié la décision de la Commission Européenne d’infliger une amende de 4,3 milliards d’euros à Google pour abus de position dominante. Comme le rapporte Reuters, le président des États-Unis estime que l’Union Européenne est en train de « tirer profit » de son pays, ajoutant qu’il allait faire en sorte que cela ne dure pas, sans se montrer plus précis sur ses intentions mais sous-entendant des représailles à venir.

Donald Trump ne digère pas l’amende infligée à Google

« Je vous l’avais dit ! L’Union Européenne a juste claqué une amende de 5 milliards de dollars à l’une de nos plus grandes sociétés, Google », a-t-il partagé sur Twitter, rendant ainsi publique sa frustration à ses plus de 50 millions d’abonnés. Un message sous fond de tension entre les États-Unis et l’UE, alors que les relations commerciales entre les deux parties ne cessent de se détériorer.

Google, qui va faire appel de la décision, a précisé qu’il pourrait faire payer Android aux constructeurs de smartphones suite à cette sanction. Au-delà du montant record de l’amende (qui représente 2 semaines de chiffre d’affaires pour Alphabet, sa maison-mère), l’UE exige des actions de la part de Google, à qui il est reproché de privilégier ses applications, notamment Chrome et Google Search, au détriment des app concurrentes. La firme de Mountain View est même accusée d’obliger les constructeurs à préinstaller ses outils.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !