Amazon propose d’acheter votre corps en 3D, mais pour quoi faire ?

Amazon invite des volontaires à accepter de se faire scanner le corps en 3D en échange de seulement 25 dollars sous la forme d’une carte-cadeau. L’entreprise ne précise pas exactement ce à quoi cela est destiné, mais on peut s’en faire une idée au vu du parcours de la société Body Labs, rachetée par Amazon en 2017 et qui est chargée de conduire l’opération.

Amazon scan du corp en 3d

C’est une demande plutôt étrange, mais Amazon propose bien d’acheter un scan 3D du corps d’un nombre indéterminé de volontaires qui accepteraient bien se faire enrôler pour l’opération. La contrepartie offerte par l’entreprise est plutôt symbolique : une carte-cadeau de 25 dollars à faire valoir sur la boutique Amazon. Pas assez incitatif diriez-vous surement, mais c’est pour les besoins de « la recherche ».

Amazon veut un scan 3D des corps, à quelle fin ?

La question mérite d’autant plus d’être posée que la firme de Jeff Bezos ne s’est pas montrée très bavarde sur les détails de son opération. D’abord, celle-ci n’a été annoncée par aucun canal officiel. On doit sa connaissance à un journaliste de Mashable qui est tombé fortuitement sur une annonce publicitaire sur Instagram. Les participants à cette étude doivent remplir un formulaire, mais aussi signer un accord de non-divulgation sur ce qu’ils ont vu ou expérimenté pendant leur enrôlement.

Lire aussiAmazon va ajouter des pubs vidéo à son application Android et iOS

Il s’agit de se faire prendre en photo et en vidéo, mais aussi de se faire scanner le corps en 3D pendant une séance de 30 minutes où les volontaires s’exhiberont en vêtements puis en maillot de bain moulant. Le formulaire d’inscription précise qu’un maximum de personnes est recherché en vue d’en savoir plus sur la « diversité des formes des différents corps ».  Connaissant Amazon et ses stratégies pour vendre des produits, on peut se douter que cette opération servira à des fins de marketing, mais l’entreprise précise que ce n’est pas le cas.

Body Labs, la société qu’elle a rachetée en 2017 est connue pour avoir travaillé dans l’industrie du textile. Le but l’étude pourrait bien être de créer des modèles 3D du cours auxquels seront ajoutés des simulations histoire d’aider à améliorer les tissus et les vêtements produits de manière industrielle.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Bon Coin : ne répondez pas à ce SMS, c’est une arnaque !

Le Bon Coin est la cible d’une vaste arnaque. Via un SMS de prépaiement en provenance de Roumanie, des pirates cherchent à subtiliser vos coordonnées bancaires afin de vider le contenu de votre compte. On vous explique comment repérer cette…

Genius.com accuse Google de voler ses paroles de chansons

Google s’est-il approprié le contenu du site de paroles de chansons Genius.com afin d’alimenter la onebox de ses pages de résultats de recherche ? C’est en tout cas ce qu’affirme Genius, qui a utilisé une astucieuse technique pour obtenir des…

Firefox change de logo : ciao le renard, coucou les flammes

Firefox annonce un changement de logo ainsi qu’une modification de son identité visuelle en général. L’icône de la marque Firefox fait quasiment disparaître le renard. Celle du navigateur conserve l’animal, mais celui-ci est représenté d’une forme bien plus abstraite.  Dans…

Qwant : 6% des internautes français le préfèrent à Google

Environ 6% des internautes français préfèrent Qwant à Google. Le moteur de recherche grandit très vite. Le PDG de Qwant se félicite des progrès réalisés et multiplie les initiatives pour se faire une place sur ce marché où la concurrence…

Sites de revente de billets : attention aux arnaques !

Les sites de revente de billets hébergent bien souvent des arnaques : billets non valides, prix bien supérieurs aux tarifs officiels… plusieurs associations européennes de défense des consommateurs invitent les utilisateurs à rester vigilants.   Ce jeudi 6 juin 2019, un…

Grindr laisse ses employés espionner des millions d’utilisateurs

Grindr a permis à ses employés d’accéder aux données des millions d’utilisateurs de l’application de rencontre. L’information dévoilée par Reuters confirme les craintes des autorités américaines qui s’inquiètent depuis l’acquisition de Grindr par un groupe chinois, allant jusqu’à considérer l’application…

Le Bon Coin lance son service de livraison

Le Bon Coin continue de développer des services sur sa plateforme. Après le paiement en ligne par carte bancaire, la plateforme lance un service de livraison en partenariat avec Mondial Relay. Le site de petites annonces se rapproche de plus…