Amazon étend son service de livraison par drones, les 1ers tests sont concluants

 

Amazon annonce une extension de son service de livraison par drone, Prime Air. Avant la fin de l’année, le géant américain pourra livrer des produits avec un réseau de drone dans la ville de College Station, au Texas. Il s’agira de la seconde ville, après Lockeford en Californie, à bénéficier de ce service. Nous sommes encore très loin d’un réseau national aux Etats-Unis. Et encore plus loin en Europe.

amazon prime air arrive au texas en 2022

Prime Air, vous connaissez ? Il s’agit du fameux service de livraison par drone développé par Amazon. Ou plus précisément d’une expérimentation qui met beaucoup de temps à émerger et coute beaucoup d’argent (on parle de 2 milliards de dollars). Car le projet met beaucoup plus de temps que prévu à voir le jour. Les développements ont démarré en 2013. En 2019, la conception du drone par Amazon était finalisée. La firme promettait alors de démarrer son exploitation dans l’année. Promesse qui n'a pas été tenue.

Lire aussi – Amazon imagine un camion capable de déployer des dizaines de drones de livraison

Plusieurs accidents ont retardé cette échéance, notamment en 2021 quand un drone s’est écrasé, provoquant un grave incendie. Cela a amené le régulateur américain de l’aéronautique, la FAA, à émettre ses réserves quant à l’émission de permis pour ces flottes de drones. Un article accablant a été publié par Bloomberg début 2022, expliquant la pression des dirigeants d'Amazon sur les équipes en charge du développement. Quelques mois plus tard, Amazon annonçait par surprise l’ouverture du service à Lockeford, en Californie. Pour tester le service grandeur nature.

Amazon Prime Air arrivera dans une seconde ville américaine en 2022

Un mois plus tard, Amazon annonce l’ouverture du service dans une seconde ville : College Station, au Texas. Attention, le service n'y est toujours pas disponible, la firme indiquant que les premières livraisons seront effectuées avant la fin de l'année. Le but est ici aussi de tester le service auprès de centaines d’abonnés au service Prime d’Amazon. Contrairement à ce que semble indiquer Amazon, il ne s’agit pas d’un lancement commercial, mais bien d’une phase de test : la firme américaine va travailler avec une université locale, Texas A&M University, pour améliorer le système. D’ailleurs, College Station n’a pas été choisie au hasard : l’établissement universitaire est spécialisé… dans les drones.

Prime Air peut donc livrer les consommateurs d’Amazon dans deux villes. Un bien maigre résultat après près de 10 ans de travail effectué par l’une des plus grandes entreprises du monde. Cependant, même si un lancement national semble être encore loin, Amazon reste l’entreprise la plus avancée dans son projet : Google, entreprise encore plus importante, n’en est pas encore là. En 2021, la firme a dû interrompre elle aussi son programme Wing, parce que ses drones étaient attaqués par des oiseaux.

La livraison par drone arrivera certainement un jour en France. Elle existe même déjà ponctuellement, grâce à une initiative de La Poste qui livre des colis dans des zones montagneuses difficilement accessibles par la route. Et ce depuis 2019. En revanche, pas question pour La Poste de remplacer ses livreurs et ses postiers en zone urbaine. Il faudra donc certainement attendre qu’Amazon Prime Air débarque sur le vieux continent. Ce qui risque quand même d’être un peu long.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !