Amazon est accusé de supprimer des milliers d’emplois en France

 

Mounir Mahjoubi, député LREM et ancien secrétaire d’État en charge du Numérique, vient de publier une étude visant directement Amazon. Il y révèle ainsi que, pour 1 poste créé par Amazon, ce sont en réalité 2,2 emplois qui sont supprimés. Les principaux concernés sont bien évidemment les commerces de proximité.

Amazon Boites Personnage

À l'approche du Black Friday et des fêtes de fin d'année, la fièvre acheteuse gagne et nombreux sont celles et ceux qui s'apprêtent à dépenser tout ou partie de leur paie sur le Web. Selon la fédération des acteurs français du eCommerce, les français devraient même débourser 20 milliards d'euros cette année. En revanche, l'une des premières plateformes de vente en ligne (si ce n'est la première ?) est dans la ligne de mire de Mounir Mahjoubi, député du 19e arrondissement de Paris. Malgré les dépenses opérées par les Français, Amazon détruirait plus d'emplois que l'entreprise n'en crée.

1 800 CDI créés, mais plus de 20 000 emplois supprimés

Très cyniquement intitulé ” Amazon : vers l'infini et Pôle Emploi ! “, l'ancien secrétaire d’État en charge du Numérique pointe du doigt Amazon. Selon son étude, l'entreprise est à l'origine de la disparition de plusieurs milliers de postes en France, malgré la création de 1 800 CDI depuis 2018. Amazon va par ailleurs embaucher 9 000 intérimaires à l'occasion des fêtes de fin d'année. Insuffisant, selon Mounir Mahjoubi, qui déclare qu' “Amazon détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée​. À chiffre d’affaires équivalent, ses entrepôts embauchent 2,2 fois moins de salariés que les commerçants traditionnels. Son activité ​retail​, soit hors Marketplace, a potentiellement supprimé 10 400 emplois dans le commerce de proximité ​(en équivalent temps plein). Marketplace comprise, ce seraient ​20 200 postes en moins​.”

Lire aussi : Amazon explique pourquoi elle jette des tonnes de produits neufs chaque année

Dans son billet disponible sur Medium.com, le député accuse ainsi Amazon de supprimer au final 7900 emplois en France, en prenant en considération les postes que l'entreprise crée. Il s'en s'en prend également au géant américain en l'accusant d'automatiser toutes les tâches. “La répétition minutée de gestes simples et mécaniques, les préparateurs de commandes s’épuisent physiquement et psychologiquement. Considérés aujourd’hui comme des robots, Amazon remplacera demain ces hommes et ces femmes par des machines autonomes. ​Ce schéma n’est pas une fatalité du e-commerce.​ Loin de là. Les PME françaises ont aussi des boutiques en ligne. Et, surtout, elles sont plus humaines,” déclare-t-il dans son billet.

L'étude de Mounir Mahjoubi est accessible ici.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !