Amazon est accusé de faire la pub de livres anti-vaccins

 

Amazon est de nouveau dans la tourmente après avoir été accusé par les autorités américaines de promouvoir des livres anti-vaccins. En effet, il suffit de taper « vaccin COVID-19 » pour tomber sur plusieurs ouvrages complotistes, au milieu d’autres plus sérieux. De son côté, la plateforme affirme que son algorithme propose une multitude de résultats.

Amazon
Crédits : Marco Verch via CCNULL

Depuis le début de la pandémie, les sites web et réseaux sociaux font la guerre aux contenus anti-vaccin. Facebook, notamment, a mis en place plusieurs mesures pour bloquer les contenus complotistes et autres fake news. Mais il semblerait que certains font plus d’efforts que d’autres. En effet, Amazon ne fait pas grand-chose pour empêcher la vente de livres anti-vaccin ou remettant en cause l’existence de la COVID-19. Alertés sur ce sujet, la sénatrice Elizabeth Warren et Adam Schiff, représentant de la Californie, ont envoyé une lettre à Andy Jassy, PDG de la firme.

Il faut dire qu’il n’est pas bien compliqué de tomber sur un livre anti-vaccin sur le site. En tapant tout simplement « vaccin Covid-19 » dans la barre de recherche, le troisième résultat est un bouquin décrivant le COVID-19 comme une « arme de destruction massive » et un « outil de dépeuplement du monde et de dégénérescence des organes ». Il est loin d’être le seul. De nombreux livres du même acabit se retrouvent fréquemment en tête des ventes sur la plateforme.

Sur le même sujet : Facebook ment dans ses rapports officiels — les articles anti-vaccins sont volontairement supprimés

Amazon vend sans scrupule de nombreux livres anti-vaccin

Selon Elizabeth Warren, ce manque de considération d’Amazon face aux fake news est « une pratique contraire à l’éthique, inacceptable et potentiellement illégale de la part de l’une des plus grandes entreprises du pays ». De son côté, Adam Schiff a fait part de sa volonté d’empêcher « la propagation rapide et dangereuse de cette désinformation anti-vaccin qui empêche les Américains d’accéder aux informations valables et factuelles dont ils ont besoin pour se protéger du virus ».

Cette affaire intervient quelques jours après le géant du e-commerce a été accusé de financer les sites pirates. Toutefois, ce dernier se défend en affirmant qu’il « évalue constamment les livres qu’elle liste pour s’assurer qu’ils sont conformes à ses directives en matière de contenu. En tant que service supplémentaire pour les clients, en haut des pages de résultats de recherche, Amazon affiche un lien vers les conseils du CDC sur le Covid-19 et les mesures pour s’en protéger ».

tweet amazon anti-vaccin


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !