AirPods : pour Apple, c’est la faute du Bluetooth si le son est mauvais

Gary Geaves, vice-président d'Apple chargé de l'acoustique, et Eric Treski, de l'équipe de marketing produit d'Apple, ont récemment rencontré nos confrères de What Hi-Fi pour parler de la conception et du développement des AirPods 3.

test apple airpods 3

D’après Gary Geaves, qui a pu s’entretenir avec What Hi-Fi, les AirPods 3 ont été entièrement construits avec des composants sur mesure, n'utilisant ainsi aucun composant « standard ». Des prototypes transparents nous donnaient d’ailleurs un aperçu des générations précédentes. Sur les AirPods 3, Apple utilise un « système acoustique compliqué », un « port de basse soigneusement réglé » et un « tout nouvel amplificateur personnalisé », le tout au nom de la meilleure qualité sonore possible.

Néanmoins, le son des AirPods 3 n’est pas aussi impressionnant qu’Apple aurait voulu, puisque les écouteurs sans fil sont limités par la technologie Bluetooth. En effet, lorsque What Hi-Fi lui a demandé si Bluetooth pouvait « freiner » le matériel des AirPods et « étouffer la qualité du son », Gary Geaves a reconnu qu'Apple aimerait vraiment une norme sans fil offrant une plus grande bande passante.

À lire également : Apple dévoile une édition spéciale des Beats Studio Buds pour le Nouvel An chinois

Les AirPods sont bridés par les limitations du Bluetooth

« Il est évident que la technologie sans fil est essentielle pour la diffusion du contenu dont vous parlez, mais aussi pour des choses comme la quantité de latence que vous obtenez lorsque vous bougez votre tête, et si elle est trop longue, entre le moment où vous bougez votre tête et le son qui change ou reste statique, vous vous sentirez assez mal, donc nous devons nous assurer de tirer le maximum de la technologie Bluetooth, et il y a un certain nombre d'astuces que nous pouvons utiliser pour maximiser ou contourner certaines des limites du Bluetooth. Mais il est juste de dire que nous aimerions avoir plus de bande passante et… Je vais m'arrêter là. Nous aimerions avoir plus de bande passante », a déclaré Gary Geaves durant l’interview.

Comme l’annonce Greaves, Apple aurait un plan pour contourner ou dépasser les limites du Bluetooth. Pour ce faire, Apple pourrait utiliser le nouveau codec aptX Lossless de Qualcomm, annoncé en septembre dernier, qui permet d’offrir un son sans perte de qualité CD à 44,1 kHz/16 bits via Bluetooth. Apple pourrait également développer son propre codec pour repousser les limites du Bluetooth, mais il faudra probablement attendre plusieurs mois avant de savoir si le géant américain travaille ou non sur cette solution.

Source : What Hi-Fi



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !