ADSL : Stéphane Richard plaide pour une augmentation du prix

Les prix de l’ADSL seraient trop bas selon le PDG d’Orange Stephane Richard, très critiqué sur la qualité de son réseau cuivre. Dans une interview au Figaro, il annonce le renforcement des ressources allouées à la maintenance du réseau, mais explique que ces efforts impliquent une augmentation du prix facturé aux autres opérateurs pour la location des lignes ADSL. Et critique les FAI qui « proposent de l’ADSL à 5 euros par mois ». 

adsl

Les prix de l’ADSL sont-ils top bas ? Orange est la cible de critiques depuis plusieurs semaines sur la qualité du réseau cuivre. L’opérateur accuse notamment les intempéries et ses lourds investissements dans la fibre d’être responsables de pannes de plus en plus fréquentes sur le réseau ADSL. Orange a en effet hérité du réseau cuivre de France Telecom, et le loue dans des conditions fixées par l’Arcep aux autres opérateurs. C’est l’Arcep qui en fixe le prix, actuellement de 9,10 euros par ligne et par mois. Dans une interview du Figaro, Stéphane Richard annonce qu’un plan sera bientôt présenté à l’Arcep pour améliorer la qualité de ce réseau pour lequel l’opérateur a des obligations de service universel.

ADSL : pour Stephane Richard, le prix payé par les opérateurs n’est pas suffisant

Stephane Richard explique : « nous allons renforcer les ressources allouées à la maintenance de ce réseau et mettre en place un dispositif spécial sur certaines zones critiques […] nous allons assurer un meilleur suivi et surtout une meilleure information des clients et des élus locaux sur les dérangements collectifs, ces pannes qui concernent plusieurs clients en même temps et qui sont les plus difficiles à réparer ». Et de rappeler que le réseau cuivre « représente 1 million de kilomètres de câbles, 15 millions de poteaux, 30 millions d’accès, et 500 millions d’euros d’entretien par an » et sert « 9 millions de [clients Orange] et ceux des autres opérateurs ». En tout il y aurait eu « 510.000 interventions par mois depuis le début d’année ». 

Alors que les opérateurs pointent la dégradation de la qualité du réseau cuivre tout en dénonçant le prix qu’ils déboursent pour chaque ligne, Stephane Richard écarte la moindre perspective de baisse des tarifs. Le message qu’il martelait avant cette interview, c’est que les FAI ne devraient pas proposer des offres ADSL « à moins de 10 euros par mois ». Dans son interview au Figaro, il lance cette fois-ci la charge contre « ceux qui proposent de l’ADSL a 5 euros par mois ». Il insiste sur le fait que dans ces conditions de dépenses de maintenance en hausse, les prix de l’ADSL ne doivent pas baisser, mais au contraire augmenter : « nos dépenses de maintenance préventive sont passées de 2,80 à 3,60 euros par ligne entre 2014 et 2018 et passeront à plus de 4 euros en 2019 […] L’idée que le prix du dégroupage serait surévalué et qu’il serait fixé pour avantager Orange est donc complètement folle ». 

Et d’ajouter que ces prix « n’encouragent pas les consommateurs à adopter la fibre, quand ils y ont accès ». Que pensez-vous des déclarations du PDG d’Orange ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Fin du téléphone fixe : pourquoi Orange abandonne son réseau RTC et ce qu’il faut savoir

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : Orange passe son premier appel sur smartphone

Orange vient de réaliser ses premiers appels 5G avec un smartphone, annonce l’opérateur historique. Cette première batterie de tests a été réalisée en laboratoire avec le matériel radio de l’équipementier Ericsson et la puce modem 5G de Qualcomm.  Le premier appel…

Orange évoque un retour à trois opérateurs début 2019

Orange estime qu’un retour à trois opérateurs peut avoir lieu dès le premier semestre 2019. Son directeur financier évoque une « fenêtre de tir » à cette période, mais Orange ne sera ni vendeur ni acheteur. L’opérateur est par contre prêt à faciliter une…