5G : les premières caractéristiques officielles adoptées

 

La 5G commence à se faire un peu plus concrète avec l'adoption officielle des premières caractéristiques d réseau. Les acteurs du secteur, réunis sous la bannière du 3GPP (3rd Generation Partnership Project), ont commencé à se mettre d'accord lors d'un rassemblement organisé à Lisbonne. Une première étape indispensable pour la définition de tous les standards 5G et bien sûr son déploiement et sa commercialisation.

5g reseau

La 5G est en route ! Les membres du 3GPP (3rd Generation Partnership Project), organisation chargée de fixer les standards pour les smartphones, sont tombés d'accord pour valider officiellement les premières caractéristiques liées à la 5G. Ils s'étaient réunis à Lisbonne, au Portugal,  pour se mettre d'accord et enfin lancer concrètement les opérations autour de la 5G.

Première décision du 3GPP, les fréquences. Nous avons droit à un large éventail puisqu'elles s'étendent des bandes 600 et 700 MHz (basse fréquence) à 50 GHz (haute fréquence) en passant par 3,5 GHz. Rien de bien surprenant ici, mais cette officialisation représente “l'étape qui permet aux fournisseurs de commencer à construire l'équipement”, explique Matt Branda, directeur marketing chez Qualcomm.

Premières caractéristiques pour la 5G

Les industriels et notamment les fabricants de puces vont pouvoir commencer à imaginer leurs nouveaux produits. “Nous pensons que nous en sommes à un point où les fabricants peuvent commencer à designer et débuter le développement des nouveaux composants à base de silicone” qui seront compatibles avec la 5G, a déclaré Dave Wolter, de AT&T Labs, à FierceWirelessTech.

Il ne s'agit que d'un début mais c'est une avancée nécessaire pour que nous ayons accès à la 5G le plus tôt possible. Les négociations ont été longues et l'objectif de se mettre d'accord sur les premiers standards avant la fin de l'année 2017 ont été difficilement tenus. Le 3GPP se réunira à nouveau mi-2018 pour aller plus loin et se décider sur d'autres caractéristiques.

Jusqu'ici, la 5G n'était définie par rien à part son logo. Les premiers réseaux 5G sont prévus par quelques opérateurs comme T-Mobile ou Verizon dès 2018, mais il ne s'agira pas de vraie 5G mais plutôt d'une amélioration de la 4G. D'ailleurs, les premiers smartphones compatibles 5G ne devraient arriver qu'en 2019.

En France, Free Mobile a été autorisé par l'Arcep à tester son réseau 5G sur les bandes de fréquence 3600–3700 MHz. D'après les premiers rapports, le déploiement de la 5G en Europe sera beaucoup moins archaïque que celui de la 4G. En 2025, la France aurait même une des meilleures couvertures du continent avec l'Allemagne et le Royaume-Uni.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…