5G : Orange et Bouygues vont la tester en France dès le mois de mai 2018

Orange et Bouygues Telecom vont commencer à tester la 5G sur plusieurs sites en France. L’ACERP a finalement donné son autorisation pour que les deux opérateurs télécoms testent leur réseau. Bouygues Telecom va se concentrer sur trois sites autour de Bordeaux dès le mois de mai 2018, pendant quatre mois. Orange, de son côté, va gérer près de 80 sites à Lille et Douai à partir du mois de juin, pendant un an. 

La 5G va être expérimentée par Orange et Bouygues Telecom sur plusieurs sites en France dès le mois de mai. De son côté, Qualcomm a explosé le record de débit 5G avec ses tests à Francfort et San Francisco. En janvier, les deux opérateurs télécoms français avaient répondu à l’appel de l’ACERP pour préparer l’arrivée de la 5G en France. Vendredi 23 février, l’organisme a publié les premières autorisations pour les tests de Orange et Bouygues sur quelques sites en France. Actuellement, les fréquences en bande 3,6-3,8 GHz nécessaires pour les tests de la 5G sont disponibles à Lyon, Bordeaux, Nantes, Lille, Le Havre, Saint-Étienne, Douai, Montpellier et Grenoble.

Orange et Bouygues vont tester la 5G en France dès le mois de mai 2018

Dès le 1er mai 2018, Bouygues Telecom va pouvoir expérimenter la 5G sur deux sites à Bordeaux et un site à Merignac. Jusqu’au 30 septembre, l’opérateur utilisera les bandes de fréquences 3600 MHz – 3700 MHz de ces zones pour tester son réseau 5G. L’autorisation que l’opérateur a reçu de l’ACERP inclut également les villes de Lyon et Villeurbanne. Quant à Orange, il va finalement expérimenter la 5G en France à Lille et Douai, à partir du 1er juin 2018, pendant un an. L’opérateur a reçu l’autorisation de l’ACERP pour utiliser les bandes de fréquences 3600 MHz – 3700 MHz sur 30 sites à Lille et 48 sites à Douai.

Les expérimentation de la 5G en France ont pour objectif de valider techniquement les équipements de réseaux, mais pas seulement. Il s’agit aussi « d’appréhender les modalité de cohabitation entre acteurs et de tester les modèles d’affaire ». Ces expérimentations vont permettre à l’ACERP de prendre la mesure de l’utilisation de ce réseau du futur. Orange et Bouygues Telecom sont donc priés de fournir à l’Autorité un « rapport détaillé des résultats de l’expérimentation au plus tard trois mois après l’expiration de la présente autorisation », toutes les deux datées du 22 février 2018. Pendant que la France expérimente, les Etats-Unis seront les premiers à avoir la 5G en 2018.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
eSIM : Bouygues Télécom décale son lancement à cause du confinement

L’eSIM n’arrivera pas tout de suite chez Bouygues Télécom. Suite aux mesures de confinement contre le coronavirus, l’opérateur a préféré décaler l’arrivée de la carte virtuelle en France jusqu’à nouvel ordre. Néanmoins, le télécom précise que tout est déjà prêt…

Freebox V8 : Free reporte la sortie à cause du coronavirus

Free a décidé de reporter la sortie de la nouvelle Freebox V8 de quelques mois suite à l’épidémie de coronavirus qui se propage en France. La Freebox abordable débarquera finalement avant la fin de cette année, annonce le FAI. Début…

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Freebox V8 : elle s’appellerait en fait Freebox POP

La Freebox V8 s’appellerait en fait Freebox POP, révèle une nouvelle fuite. La nouvelle box abordable de Free vient en effet d’être certifiée par Google. Comme prévu, le boîtier TV qui l’accompagne tourne donc sous Android TV. Découvrez les dernières informations disponibles.  La…

Free et SFR sont les champions des résiliations par courrier en 2019

Free et SFR sont les deux opérateurs qui ont enregistré le plus de résiliations par lettres recommandées en 2019. Les deux télécoms représentent chacun un tiers des résiliations par courrier demandées via le service resilier.com. C’est déjà la seconde fois que l’Observatoire…