5G : Orange appelle à un déploiement rapide pour soulager les réseaux 4G

Orange, à travers la voix de son PDG Stéphane Richard, appelle à un déploiement plus rapide de la 5G. Le patron estime que nous allons droit « vers des problèmes de congestion sur le réseau 4G » si la 5G tarde à se démocratiser.

Crédits : Wikipédia
Stéphane Richard, PDG d’Orange

Décidément, le PDG d’Orange Stéphane Richard change rapidement d’avis. Après avoir plaidé pour un déploiement plus lent de la 5G, le grand patron a affirmé au micro de David Pujadas sur LCI qu’il était favorable à un lancement rapide de la nouvelle norme. Pour Stéphane Richard, les réseaux 4G vont droit vers de sérieux « problèmes de congestion ». 

En effet, il explique que les opérateurs doivent faire face à une hausse inédite de la consommation de données mobiles : « On fait face à des augmentations de volume de l’ordre de 40 à 50% chaque année », précise-t-il sur LCI. Or, la 5G est censée désengorger les réseaux 4G, aujourd’hui mis à rude épreuve. Même si dans un premier temps, la 5G ne sera pas autonome (la fameuse 5G NSA ou non-standalone) puisqu’elle fonctionnera sur un cœur de réseaux 4G, son déploiement permettra de soulager les réseaux 4G actuels.

À lire également : Enchères 5G – Orange, SFR, Bouygues et Free pourront lancer leurs forfaits avant fin 2020

Un besoin essentiel de capacités supplémentaires

Cela permettra donc aux opérateurs de continuer à fournir un service fluide, grâce à ces capacités supplémentaires : « Il faut répondre à la croissance exponentielle de notre consommation de data. On va ajouter des fréquences qui vont s’agréger à celles de la 4G », affirmait Martin Bouygues en 2019. Pour Stéphane Richard, rien que le fait de pouvoir désencombrer les réseaux 4G justifie une arrivée rapide de la 5G.

Pour rappel, l’Arcep a annoncé ce matin qu’elle allait forcer Orange, SFR, Bouygues et Free à passer à l’IPv6. Dans son rapport sur l’état de l’Internet en France en 2020, l’organisme s’est inquiété de la lenteur de la transition 5G, notamment sur les réseaux mobiles. Seul Bouygues est parvenu à raccorder 79% de ses clients équipés d’un smartphone Android. Tous les autres opérateurs affichent un embarrassant zéro pointé.

Source : LCI



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !