5G : le déploiement sera partout plus rapide que pour la 4G… sauf en Europe ?

La 5G connaîtra un déploiement rapide partout dans le monde selon une étude Ericsson 2018 Mobility Report : le nombre d’abonnements devrait atteindre 1,5 milliards avec 40% de la population mondiale couverte en 5G d’ici 2024. Mais dans le même l’étude de l’équipementier pointe les faiblesses des opérateurs en Europe, contraints par une baisse de rentabilité dans un contexte de guerre des prix, et des efforts de régulation de plus en plus importants.

5g reseau du futur

Une étude Ericsson 2018 Mobility Report anticipe un déploiement de la 5G particulièrement rapide dans le monde, qui fera écho à un lineup de smartphones compatibles fournis dès le second trimestre 2019. « Alors que la 5G arrive sur le marché, les projections sur le déploiement de la couverture et le nombre d’abonnements montre que cela sera plus rapide que pour la génération précédente », relève Fredrik Jejdling, responsable chez Ericsson. Et d’ajouter : « dans le même temps, l’internet des objets via le réseau cellulaire continue de croire. Nous voyons cela comme le point de départ des changements fondamentaux qui impacteront non seulement le marché consommateurs mais aussi de nombreuses industries ». 

Le déploiement de la 5G sera-t-il vraiment plus rapide que la 4G partout sauf en Europe ?

Ainsi, les auteurs de l’étude s’attendent à 1,5 milliards d’abonnements et une couverture de 40% de la population mondiale d’ici 2024. Certains pays qui ont déjà commencé à commercialiser des abonnements 5G, comme les Etats-Unis (Verizon) ou d’autres qui s’apprêtent à le faire dans les prochains mois devraient connaître selon l’équipementier un déploiement particulièrement rapide. Ainsi, d’ici 2024, 43% de la population japonaise, sud-coréenne et chinoise sera couverte, et 55% des américains auront accès à un réseau 5G. Or à en croire l’étude, on ne peut pas en dire de même de l’Europe.

Selon Ericsson, la concurrence intense avec la baisse de revenus qui va avec et les efforts de régulation en Europe ne vont clairement pas aider à déployer la technologie aussi vite. Ainsi au même horizon, Ericsson pense que la 5G ne couvrira que 29% de la population. De quoi relire les déclarations du patron d’Orange sur la guerre des prix en France et le passage à trois opérateurs avec un autre regard ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Lire aussi : SFR annonce la 4G+ à 1 Gbps en 2019 avant la 5G en 2020

Via
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange n’utilisera pas d’équipement Huawei pour déployer la 5G en France

Orange ne prévoit pas d’utiliser d’équipement Huawei en France pour le déploiement de la 5G en France. L’opérateur qui n’utilisait déjà que très peu d’équipements du constructeur, ne s’interdit néanmoins pas d’utiliser du matériel Huawei dans d’autres marchés. Ericsson apparaîtrait…

Selon Orange, l’ADSL ne sera pas remplacé avant 10 à 15 ans

Pour Orange, la technologie ADSL a encore de belles années devant elle. L’opérateur historique assure que le déploiement du réseau de fibre optique, censé remplacer le cuivre, prend énormément de temps et ne permettra pas de relier tous les français. Dans ces…